Magazine Santé

Quels tarifs pour la mĂŠdecine douce ?

Publié le 28 mars 2011 par Cmonassurance

Quels tarifs pour la médecine douce ?



Les Français sont de plus en plus nombreux à recourir à la médecine douce. L’homéopathie, la chiropractie, l’ostéopathie et autre  acupuncture sont prisées des patients français, malgré l’incertitude qui pèse encore sur leur efficacité médicale. Quoi qu’il en soit, les autorités sanitaires reconnaissent ces pratiques, et c’est le plus important. Mais comment fonctionne leur prise en charge ?


La Sécurité Sociale et la médecine douce


Parmi les spécialités de la médecine douce, seules l’homéopathie et l’acupuncture sont les pratiques autorisées aux médecins. Ils ont néanmoins l’obligation de prouver qu’ils ont suivi une formation avant d’afficher sur leur plaque le titre correspondant à leur spécialité. Dans la majorité des cas, ce sont les médecins généralistes qui s’adonnent surtout à ces pratiques.


Comme pour la médecine traditionnelle, les tarifs de consultations pratiqués dans la médecine douce sont variables.


En secteur 1, le tarif d’une visite médicale s’élève à 23 €. Quant aux médecins conventionnés du secteur 2, ils ont le droit de pratiquer des dépassements d’honoraires. Mais dans ces deux cas, quel que soit le prix de la consultation, la Sécurité Sociale remboursae 70% du tarif conventionnel de 23 €. Enfin, lorsque la consultation a lieu chez un médecin non conventionné, l’Assurance Maladie ne propose aucun remboursement des factures de consultations.


Concernant l’ostéopathie et la chiropractie, les médecins n’ont pas le droit de les pratiquer. Aucune règle ne régit ces domaines en termes de tarifs et les professionnels dans ces spécialités de médecine douce sont libres dans la fixation de leurs honoraires. Pour l’ostéopathie, le tarif varie en général de 55 à 80 €. Pour la chiropractie, qui n’est reconnue par la Santé que récemment, le tarif d’une visite s’élève entre 30 et 50 €.


Les mutuelles santé et la médecine douce


La Mutualité Française a rapporté que près de deux tiers des contrats individuels de mutuelle santé avaient pris en charge, en 2009, une partie des consultations de médecine douce. 98% des contrats de mutuelle auraient couvert l’ostéopathie, 68% auraient pris en charge la chiropractie, et 39% seulement auraient remboursé l’acupuncture.


Le remboursement des mutuelles santé prend en général la forme d’un plafonnement annuel ou d’un forfait par consultation. Dans ce dernier cas, la Mutualité Française annonce une couverture s’élevant aux alentours des 23 €.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cmonassurance 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine