Magazine Design et Architecture

Renzo Piano pour la Citadelle d’Amiens

Publié le 28 mars 2011 par Heilios

L’architecte Italien, Renzo Piano a été choisi pour restructurer la Citadelle d’Amiens. C’est le maire de la ville, Gilles Demailly qui a dévoilé le résultat du concours, vendredi dernier.

Renzo Piano our la Citadelle d'Amiens

Renzo Piano our la Citadelle d'Amiens

En compétition avec Jean Nouvel, le programme du « maestro » a été préféré pour la pertinence de son ouverture à l’ensemble des Amiénois, mais également car celui-ci favorisait l’implantation de l’Université de Picardie Jules-Verne. (UPJV)

Renzo Piano our la Citadelle d'Amiens

Renzo Piano our la Citadelle d'Amiens

Le processus de sélection avait recueilli quelques 72 dossiers dès la première étape.

Renzo Piano our la Citadelle d'Amiens

Renzo Piano our la Citadelle d'Amiens

A partir d’un plan de masse plutôt classique, Renzo Piano propose un véritable projet urbain, en créant des liens visuels et physiques avec les quartiers, offrant un système hiérarchisé d’espaces publics et une architecture fonctionnellement efficace pour le futur pôle universitaire. (8 000 étudiants) La place d’armes, densément bâtie fait office de centralité pour les quartiers riverains et offre un lieu convivial de rassemblement aux Amiénois. Le système urbain proposé présente une succession de places, de cheminements de tailles et d’ambiances paysagères variées. Coût total de l’opération : 163,3 millions d’euros.

Renzo Piano our la Citadelle d'Amiens

Renzo Piano our la Citadelle d'Amiens

Renzo Piano détaillera sa proposition architecturale le 5 mai prochain à l’occasion d’une exposition à la « Maison du projet », installée à l’entrée de la Citadelle d’Amiens.

A lire également :

    Partager

    Mots-Clés

    Architectes • Architecture • Citadelle Amiens • Espaces Publics • Gilles Demailly • Jean Nouvel • projet urbain • Renzo Piano • Université de Picardie • UPJV • Urbanisme


    Vous pourriez être intéressé par :

    Retour à La Une de Logo Paperblog

    Ces articles peuvent vous intéresser :

    LES COMMENTAIRES (1)

    Par Irinel
    posté le 30 mars à 16:24
    Signaler un abus

    Quand un ancien Président d'Université devenu Pdt de la C.d'Agglomération offre à son employeur 160 millions d'euros, les contribuables n'ont plus qu'à pleurer ! D'autant que le représentant de l'opposion est ... le président d'univerité précédent. Pour une ville pauvre BRAVO

    A propos de l’auteur


    Heilios 10539 partages Voir son profil
    Voir son blog

    l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte