Magazine Environnement

Le village cache de la Laguna Quilotoa

Publié le 28 mars 2011 par Keimuta
Je sais plus si le trajet a duré 2h ou 2 jours mais on m'avait dit qu'au bout de la route, il y avait un volcan et que dans le cratère il y avait de l'eau. J'ai retourné la chose au moins 10 fois dans ma tête et y'avait un truc qui clochait : Comment il pouvait y avoir de l'eau au-dessus de la lave? Est-ce que si un jour le volcan se réveillait, il allait engloutir l'eau pour la recracher brûlante sur les populations environnantes? Est-ce que l'eau n'était pas en fait une réserve créée par l'homme et qu'il y avait pas du tout de volcan?   On devait le vérifier par nous-mêmes. Après quelques heures à tourner dans Latacunga, nous avons rencontré Ignacio Guillermo qui tenait à me prouver que la Laguna Quilotoa existait belle et bien et qu'il ne s'agissait pas d'un nouveau parc d'attraction créé par les humains.
  • Rendez-vous, demain matin à 8h, je vous emmène dans mon 4X4 ! Qu'il a dit, mais c'était en espagnol alors je pourrais pas vraiment vous dire ce qu'il disait.
On a roulé dans les nuages et on ne voyait pas à 3 mètres devant nous. On a traversé un parc national. On a vu le petit frère du Macchu Picchu. On a vu les maisons traditionnelles des indigènes. C'était chouette, le toit en paille donne l'impression que c'est une cabane mais en vachement mieux bâti ! On est passé au marché de Zumbahua et il y avait des moutons plus gros que des cochons, on a acheté des bananes qu'on s'est engloutis en 3 secondes et on est arrivés à cette fameuse lagune. J'étais toujours perplexe et puis Ignacio m'a dit de le suivre et j'ai eu les larmes aux yeux devant ce spectacle. La première chose qui m'est venu à l'esprit c'est: - On est arrivé au village caché de la Laguna Quilotoa, elle existe !!   Le village cache de la Laguna Quilotoa   Du bleu turquoise à perte de vue et à 3800 mètres, de l'herbe verte et généreuse, des alpagas, des pics acérés et une marche de 5h qui s'annonçait pour faire le tour et monter au plus haut point, à 4000 m. J'avoue qu'à cette altitude, on n'a pas pu faire le tour tellement on souffrait du manque d'air, pauvres petits habitants des villes que nous sommes. Mais les gens du coin m'ont expliqué que la lagune tirait son nom de la fille du grand Atahualpa. Quilotoa désignerait en fait les dents de Toa.   Maintenant que je vois ce spectacle en face de moi, on dirait bien que tous ces pics sont en fait des dents prêtent à nous déchiqueter si on avait la mauvaise idée de faire du mal à mère nature !   Pour plus de photos, rendez-vous dans la rubrique "Photographies" a droite !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Keimuta 944 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte