Magazine High tech

[preview] crysis 2

Publié le 28 mars 2011 par Volt
Destination Nvidia !

Mardi dernier, en cette belle journée de printemps, sûrement dut au nuage radioactif, nous avions eu le plaisir et l’infime honneur d’être convié à la présentation de Crysis 2. Cette présentation avait pour but de nous faire une rétrospective simple et concrète de toutes les nouveautés du titre présentées depuis son annonce. Part la même occasion nous avons été invité à tester le titre un peu plus en profondeur et cela aussi bien sur console Next Gen que sur PC.

C’est aux abords de la Défense que le rendez-vous a eu lieu, au QG de Nvidia pour être précis. En clair, l’endroit idéal pour présenter un jeu aux capacités graphiques hors du commun. Après notre arrivé en fanfare, nous avons eu le droit à une brève allocution de la part de… hum.. personne ? Hélas, oui… Votre fidèle serviteur à eu encore une fois quelques soucis à trouver son chemin et est finalement arrivé un tout petit peu en retard. Mais pas de soucis le plus important reste la possibilité de tester le mode solo en avant première.

Et là pas d’excuses je suis parti sans plus attendre à l’assaut des moutures Xbox 360 !… Mais malheureusement d’autres confrères avaient déjà fait mains basses sur les pads et aucunes bornes n’étaient disponibles. Néanmoins je ne perdais pas espoir, si les bornes XBOX étaient prises je me contenterais de la version PC ! Ahah, pas folle la guêpe !

Mais là encore, rien à faire, impossible de mettre la main sur le «Précieuuux»… Un sentiment d’échec et de désespoir m’envahissait, je rongeais ma déception à travers de subtiles mets concoctés pour l’occasion. Amuses Bouche,Taboulé et même sachet de Prince n’arrivaient à alléger ma peine. Après avoir sombré dans plusieurs litres de boissons gazeuses et autres jus d’oranges, je m’étais résigné à regarder les gens s’extasier sur le jeu.

[PREVIEW] CRYSIS 2

Gameplay Activé !

L’histoire se déroulait apparemment dans les rues de New-York, enfin de ce qu’il en restait. Car tout n’était que ruine avec la guerre qui faisait rage dans les différents boulevard de la ville. Le gamer au regard vitreux contrôlait apparemment un soldat qui portait un nom de code lourd de sens, «Prophète». Possédant toujours cette fameuse nano-combinaison qui avait fait la gloire du premier épisode, le joueur usait de ses différentes capacités pour éliminer les ennemis lui barrant le chemin. invisibilité, super force, super vitesse et autre vision thermique seront nos armes principales. Bien évidemment un lot d’armes en tout genre seront aussi des atouts majeures durant vos assauts.

Une fois sorti de sa folie meurtrière le jeune homme fini par lâcher la manette, l’occasion pour moi de tester un peu le gameplay… Oui, enfin ! Bref, après cette joie non dissimulée, je tâtais la bête. De ce côté rien ne semblait avoir radicalement changé, la prise en main était rapide et très intuitive. Tout du moins pour la version console. Effectivement, après avoir eu l’occasion en toute fin de soirée de tâter de la version PC, il faut reconnaître que la prise en main se veut plus axé vers les pros de la souris. En ce qui concerne le gameplay, nous retrouvons donc du classique, rien d’exceptionnel mais une formule approuvée depuis des années.

[PREVIEW] CRYSIS 2

Graphisme Maximum !

Utilisant le moteur graphique CryENGINE 3, poussant ainsi les capacités vers d’autres limites, le jeu se veut avant tout somptueux. Les décors sont à tomber, l’environnement est vaste et les détails pullulent à l’écran. Différence de capacités obliges, nous pouvons distinguer un écart majeur entre les moutures Xbox 360 et PC. Ces dernières possèdent des graphismes beaucoup plus fins mais est-il nécessaire de préciser qu’une machine digne de la NASA sera nécessaire pour pouvoir faire tourner la bête ?! Non ?! Je me disais bien…

Je ne veux pas être insultant hein, mais continuons vers la bourgeoisie en vous demandant si vous possédez un écran 3D ?! Oui ?! Ah… Bon bah ne vous inquiétez pas tout est ici géré par le jeu. En faisant un tour dans les menus, il est possible de passer votre téléviseur en 3D. Néanmoins, pas besoin de télé au tarif astronomique ; une simple paire de lunette fauché chez votre voisin suffira pour apprécier le rendu 3D assez impressionnant du titre.

Bref, je ne vais pas déblatérer durant cinquante paragraphes pour vous dire que ça s’annonce très bien. Nous attendrons bien évidemment le test final que vous prépare VoLT pour avoir d’avantage de détails sur ce tout nouvel opus. Restez connectés !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Volt 456 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte