Magazine

Sucker Punch sexy et plus

Publié le 28 mars 2011 par Raoulvolfoni

Sucker Punch sexy et plus

Le prochain film de Zack Snyder, réalisateur de 300, Watchmen et l’excellentissime Royaume de Ga’Hoole sort mercredi 30 mars dans les salles -- il s’agit du déjà très controversé et sexy Sucker Punch.

Sur le papier déjà, l’à priori pour moi est très positif. J’ai clairement adoré les films précités -- autant pour le scénario que la qualité des images (bien que Watchmen reste quand même un peu en retrait par rapport au Comics).

  • 300 est immense dans l’exubérance de testostérones, d’esprit formaté et d’outrance psychologique. Des couleurs rouges sang, proches d’un Comics rendent ce film d’une beauté plastique exceptionnelle.
  • Watchmen fait parti de ces films cultes dont le cinéma américain pourra encore s’enorgueillir dans des décennies. Les persos sont très bien traités, les images sont vives et esthétiques … what else.
  • Ga’Hoole est un film d’animation très réussi basé sur une histoire pourtant assez peu visuelle et transformée par la patte de Snyder en un univers fort et très bien réalisé.

Que du positif donc.

Sucker Punch sexy et plus

Alors pour quelle raison Sucker Punch fait un tel bruit outre atlantique ? Simplement parce que, comme pour tous les films de Snyder, il peut être abordé sous 2 angles différents et plusieurs degrés. Certains le qualifieront de navet pour public pré-pubère et d’autres de véritable métaphore sur la condition féminine dans notre société actuelle.

300 et ses musculeux obsessionnels guerriers fut également fustigé par la critique pour les mêmes raisons. Ga’Hoole eut bien du mal à convaincre les producteurs qu’il s’adressait aussi bien aux enfants qu’aux adultes.

Bref, Snyder a pour habitude de réaliser des films à double interprétation et je suis persuadé qu’ils sont bien plus travaillés au niveau du message que certains bas de plafond veulent bien le voir. Non, Sucker Punch n’est pas qu’un film avec des filles en tenues ultra sexy qui se battent à grands coups d’armes de toutes catégories. Au-delà de ça, il s’agit d’un véritable pamphlet contre le machisme et la relégation permanente des femmes au second plan de la vie sociale et économique.

Pour mieux comprendre, voici le synopsis :

5 jeunes filles sont gardées prisonnières et n’ambitionnent que d’échapper à leurs ravisseurs. L’une d’entre elles, BabyDoll développe le pouvoir de voyager à travers un espace parallèle et d’y combattre le mal pour recouvrer la liberté. Aidée par ses compagnes d’infortune et grâce à l’aide d’un mage, elle devra affronter des créatures fantastiques pour espérer retrouver la vie normale à laquelle elle a été arrachée.

Pris au premier degré, le scénario à l’air franchement bas de gamme -- limite même crétin premier niveau. Voyons ce que ça donne en trailers :

www.youtube.com/watch?v=6dzikBZTUy8

www.youtube.com/watch?v=ubHcZMkN8x8

Bon petit film d’action bien léché au premier abord. Visuel et rythmé. Les filles sont sexy, les armes monstrueuses, l’univers très sombre et les combats épiques … une version de 300 en mode féminin.

Si on pousse le raisonnement un peu plus loin, on s’aperçoit donc que les filles sont prisonnières et que le seul moyen qu’elles ont pour s’exprimer et échapper à cette condition passe par une monde virtuel créé par elles. Elles doivent se battre, affronter mille créatures et, même à l’intérieur de ce monde, les hommes dirigent encore. Présenté comme ça, on identifie clairement le propos. De la même façon que 300 était une dénonciation de l’homme pré-formaté pour régir, guerroyer et vaincre à tout prix. Sucker Punch peut parfaitement être analyser comme la mise en lumière de la place des femmes dans notre société : un rôle de faire valoir de l’homme, d’inégalité et d’obligation à être meilleures et fortes en permanence.

Peut-être que je m’égare et que ce film n’est qu’une suite d’effets colorés animés par de belle gonzesses en short moulant mais je n’y crois pas :

A celles qui dénoncent le voyeurisme que peut engendrer Sucker Punch sur les mâles, je rappelle qu’elles étaient ravies de voir 300 et ses valeureux guerriers musculeux

A ceux qui ne vont voir le film que pour mater des jeunettes en tenues sexy, je dis de se connecter sur YouPorn, ce sera plus direct, plus franc et surtout plus sain.

A tous, je demande de réfléchir quelques minutes sur le pourquoi du propos de Zack Snyder et surtout sur la réelle inégalité qui régit la position sociale des hommes et des femmes.

Enjoy.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Raoulvolfoni 51 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog