Magazine Beauté

Douleur & tatouage

Publié le 28 mars 2011 par Cizzar @Tattoosfrance
Informations sur la douleur ressentie pendant une séance de tatouage

Le tatouage, est ce que ça fait mal ? Voila l’une des questions les plus fréquemment posées lorsqu’une personne, à pour projet de passer sous les aiguilles d’un tatoueur pour la première fois, même si de nos jours, l’appréhension de la douleur ne représente plus un obstacle au cap du premier tatouage.
Généralement lorsqu’une personne décide de se faire tatouer, elle sait déjà que le passage à l’acte sera potentiellement douloureux. La véritable inconnue réside dans l’intensité de cette douleur.

Malgré tout la loi impose aux professionnels d’informer le client sur « le caractère éventuellement douloureux de l’opération »  selon l’arrêté du 03 décembre 2008 relatif à l’information préalable.
La réalité c’est que la notion de douleur reste assez floue jusqu’au traçage du premier trait.
En effet c’est à ce moment précis que chacun pourra mettre des mots sur cette inconnue qu’est la douleur du premier tatouage.

La chimie de la douleur étant très complexe, la science ne permet pas encore d’expliquer les différences de ressentie entre les individus. En effet les uns sentiront juste une sensation désagréable de picotement voir de brûlure alors que pour d’autres la douleur sera quasiment insupportable. A cela ils faudra ajouter des facteurs physiques et psychologiques tels que la fatigue, le stress ou l’humeur.
Passés les premiers instants de la séance ou douleur et surprise seront subtilement mêlés, le cerveau commencera à sécréter un anesthésiant naturel, les endorphines.
Celles-ci anesthésient légèrement et détendent le corps ce qui a pour effet de diminuer la sensation de douleur et de rendre les séances de tatouage plus supportable.
Il existe des traitements médicaux pour prévenir la douleur mais ceux-ci ne sont réservés qu’a certains cas particulier et doivent être utilisés uniquement sous contrôle médical. Si tel était le cas n’oubliez pas de prévenir votre tatoueur de la prise de médicaments ou de l’application de crèmes sur la zone à tatouer pour éviter tout problème lors du tatouage.

Malgré tout cette douleur n’est pas imposée aux individus, infligée par le tatoueur et acceptée par le tatoué, elle fait partie intégrante du rituel du tatouage et c’est en partie grâce à elle que l’on a le sentiment d’avoir mérité son tatouage.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cizzar 1306 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines