Magazine Nouvelles

Et aussi à ceux, qui un jour peut-être, si...

Par Albanlao
Et aussi à ceux, qui un jour peut-être, si...
Entre jonquilles et forsythias, en passant par la dorure éclatante des feuilles de bambous et les rayons éblouissants du soleil, dans le jardin, le jaune est à l'honneur.
Les oiseaux chantent à tue-tête : ils célèbrent la couleur impériale.
Derrière la fenêtre, tu rêvasses, imperturbable.
Je m'approche.
- À quoi tu penses ?
- À rien précisément. À tout finalement.
Je pense à demain, à la pluie qui reviendra, au froid qui m'engourdira. Je pense au vide, que je ne comblerai; aux aléas, que je ne maîtriserai. Je pense à ma vie, si j'avais pu; à mes choix, si j'avais su. Je pense en grand, comme parfois, ça me prend; mais je pense aussi souvent, que rien n'est jamais évident.
Je pense à mes pensées pour ne pas les oublier, pour faire comme si elles pouvaient s'envoler. Je pense à l'amour, chaque jour s'étiolant et je pense à l'amour, toujours, espérant. Je pense aux enfants, que je n'ai pas eus; et aussi à ceux, qui un jour peut-être, si...
Je pense à la fin, égoïstement; à d'autres débuts, passionnément.
Comme tu vois, je pense à tout précisément, à rien finalement...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Albanlao 206 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte