Magazine Amérique du nord

Ayala s'en prend à Maradona et au sélectionneur argentin

Publié le 28 mars 2011 par Rene Lanouille
Roberto Ayala, l'ancien défenseur de valence et du Milan AC, se montre très critique envers les différents sélectionneurs à la tête de l'équipe d'Argentine. Ayala s'en prend à Maradona et au sélectionneur argentin Roberto Ayala, l'ancien défenseur international et toujours très écouté en Argentine, affirme aujourd'hui que "Diego Maradona s'est totalement trompé" dans sa gestion du match face à l'Allemagne lors du quart de finale de coupe du monde de football en Afrique du sud. Dans un article publié dans le quotidien espagnol "El Pais", Ayala revient sur la prestation argentine en coupe du monde.

"C'est incroyable de se planter à ce point-là au niveau tactique face à une équipe comme l'Allemagne. Il suffisait de voir comment Mascherano était perdu au milieu de terrain face à des allemands qui courraient dans tous les sens." Ayala est le deuxième joueur le plus capé en équipe d'Argentine derrière l'inusable Javier Zanetti. Il aimerait aujourd'hui pouvoir rencontrer Maradona pour mieux comprendre l'inexplicable.

" Ce n'est pas une critique mais en Mars 2010, on gagne en amical face aux allemands en jouant de manière délibéré le contre. Pourquoi Maradona ne garde t-il pas la même tactique 3 mois plus tard et fait totalement l'inverse? Je comprends le fanatisme des supporters à son égard pour sa carrière de joueur mais en tant qu'entraîneur, il a été moins convaincant. Si j'étais en face de lui, maintenant, je lui demanderai pourquoi il n'a pas voulu adopter la même tactique gagnante que 3 mois avant."

Ayala a vu le dernier match de l'Argentine face aux Etats-Unis (1-1). Le projet de jeu argentin lui semble séduisant sur le papier mais il estime qu'il sera difficile de copier le grand Barca, comme le souhaite Sergio Batista: " c'est intéressant de vouloir garder la balle et faire tourner comme le fait si bien Barcelone. Mais soyons honnêtes: il n'y a que Messi qui connait et qui est familiarisé avec ce système de jeu. En sélection, il n'y a ni Xavi, ni Iniesta, ni des latéraux comme Dani Alves ou Abidal qui apportent une grande sécurité défensive. Barcelone développe un jeu que les joueurs ont mis plusieurs années à maîtriser. Je ne crois pas l'Argentine capable de reproduire la même qualité de jeu en si peu de temps."


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rene Lanouille 34849 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte