Magazine Assurances

ParitĂŠ tarifaire des assurances : les gagnants et les perdants

Publié le 29 mars 2011 par Cmonassurance

Parité tarifaire des assurances : les gagnants et les perdants



En 2012, les tarifs d’assurance appliqués aux femmes et aux hommes seront les mêmes. En effet, le sexe ne fera plus partie des critères à utiliser pour la fixation des primes d’assurance. Mais comment et à quel rythme les assureurs vont-ils procéder ?


Les femmes courent plus de risques de perdre gros au change. Selon le courtier en ligne A comme Assure, une femme cadre et non fumeuse, qui obtient un prêt immobilier de 200.000 € sur 20 ans, peut réaliser une économie de 11% sur son assurance emprunteur. D’après le comparateur en ligne Assurland, les conductrices ayant 2 ou 3 ans d’expérience s’acquittent d’une assurance auto, en moyenne, de 20% moins chère que leurs homologues masculins. Le différentiel peut même atteindre les 100% pour les conductrices qui viennent d’avoir leur permis.


En revanche, les femmes vont avoir des avantages dans le cadre de l’assurance complémentaire santé. En effet, selon des simulations réalisées par Assurland pour « La Tribune », la cotisation des femmes en termes de complémentaire santé est d’environ 10% plus élevée que celle des hommes.


Mais une chose est sûre, les tarifs des femmes ne seront pas alignés sur ceux des hommes. Normalement, le tarif unique devrait être à mi-distance de ceux des femmes et des hommes. Mais il se peut que la réalité soit un peu différente. Selon l’estimation de Stanislas Di Vittorio, fondateur d’Assurland, si la prime versée par l’homme est actuellement de 120 € et celle versée par la femme de 80 €, le tarif unique ne se situera pas à 100 €, mais plutôt à 110 €. Toutefois, cette situation sera sans doute temporaire car la concurrence devrait par la suite entraîner les tarifs à la baisse.


Bruxelles a exigé que les grilles tarifaires des assureurs doivent être changées au plus tard au 31 décembre 2012. Et si Stanislas Di Vittorio pense qu’attendre le dernier moment serait dans l’intérêt pour les assureurs, le directeur assurance du comparateur en ligne HyperAssur, Emmanuel Bruneau, avance que les assureurs devraient échelonner les ajustements tarifaires pour que cela ne soit pas trop douloureux pour les assurés. Quant à la Mutuelle Générale des cheminots, elle n’a pas attendu pour aligner ses tarifs.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cmonassurance 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte