Magazine Poésie

Еnzeru : pоème Оn s'аppаrtіent

Par Illusionperdu @IllusionPerdu

On s'appartient

On s'appartient, on n's'accroche pas mais on se tient.
Créer ce lien qui brisera le quotidien.
On s'appartient, sans le vouloir on s'entretient.
On s'appartient, aujourd'hui et demain,
On s'appartient jusqu'à la fin. Je suis éblouie par ton regard,
Sur lequel je fonde tant d'espoir.
Je veux voir le monde dans tes yeux,
Où voir tes yeux partout dans le monde.
Je n'serais jamais plus heureux,
Que près de toi à chaque seconde.
Je vois partout autour de moi,
Tous ces gens qui ne comprennent pas.
N'ont-ils jamais vraiment aimé ?
N'ont-ils jamais vraiment vécu ?
L'ont-ils un jour vraiment chercher ?
Moi je t'avais trop attendu. Tu prétendais être brisé,
Et n'jamais plus pouvoir aimer.
Je pensais l'avoir trop trop aimé,
Mais un jour tu es arrivé,
Et son visage s'est envolé,
Et tous mes doutes évaporés. On s'appartient, on n's'accroche pas mais on se tient.
Créer ce lien qui brisera le quotidien.
On s'appartient, sans le vouloir on s'entretient.
On s'appartient, aujourd'hui et demain,
On s'appartient jusqu'à la fin.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Illusionperdu 3193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines