Magazine

Deficit en eau catastrophique sur nos communes et littoral

Publié le 29 mars 2011 par Jean-Robert Bos

12 ans que Leyre n'a pas débordé, me disait hier Claude Feigné, du Parc Naturel Régional.

Ce déficit est catastrophique.

FB de BAE

Si l'état des nappes d'eau souterraines en France est actuellement « globalement assez stable », selon le relevé du Bureau de recherche géologique et minière (BRGM), publié lundi 21 mars, beaucoup de régions sont néanmoins encore déficitaires.

La situation est bien entendu différente d’une région à l’autre. Ainsi, 56 % des nappes affichent un niveau inférieur à la normale, en raison d'un déficit récurrent de précipitations, notamment dans le Bassin parisien et dans le sud-est de la France. A l’inverse, les secteurs de l’Est de la France (Alsace), de l’Aquitaine et de l’Est du Languedoc-Roussillon présentent les niveaux de nappe aux conditions les plus favorables.

Une petite majorité (59%) des niveaux de nappe est stable ou en hausse en ce début 2011. Cette situation est assez normale en cette période de l’année qui représente, sur le cycle hydrologique naturel, la période de recharge généralisée liée aux précipitations hivernales, souligne la note d’information du BRGM. La situation des niveaux de nappe est globalement assez stable, voire s’améliore en ce début d’année, même si globalement elle reste déficitaire.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jean-Robert Bos 885 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte