Magazine Info Locale

Les magistrats d'Evreux sont réellement débordés

Publié le 29 mars 2011 par Gezale

Des magistrats défilent aujourd’hui à Paris pour protester contre l’absence de moyens accordés à ce corps important de notre société. Après les mises en cause systématiques de Nicolas Sarkozy, les magistrats (procureurs et juges du siège) continuent de faire entendre leur musique et insistent sur le nombre grandissant de lois, de circulaires, de textes divers, rendus inapplicables eu égard aux personnels de justice en nombre insuffisant.
Je souhaite narrer une anecdote que j’ai vécue hier. Chacun se souvient de la plainte déposée par des conseillères municipales (qui ? combien ?) de Louviers au commissariat de police de Val-de-Reuil, avec le soutien et les encouragements du maire. Ces élues avaient soi-disant été victimes d’injures sexistes et souhaitaient que les éventuels coupables soient sanctionnés. Franck Martin en profita pour charger outrancièrement la barque de l’Association pour la protection et l’amélioration de l’environnement que je préside instillant le doute sur une responsabilité indirecte de participants à la manifestation organisée ce jour-là contre le monopole de Véolia sur les services publics délégués de la CASE.
J’avais été entendu comme témoin par un officier de police judiciaire du commissariat de Val-de-Reuil à qui j’avais déclaré n’avoir rien vu ni entendu de préjudiciable pour qui que ce soit. Depuis, pas de nouvelles. Je me suis donc permis d’appeler le parquet d’Evreux au téléphone pour connaître la suite réservée à ce dossier qui date tout de même de plusieurs mois aujourd’hui. Une magistrate, distante, m’a déclaré que les témoins n’avaient pas à connaître des décisions consécutives aux plaintes et que, n’ayant déjà pas le temps d’informer les victimes, ce n’était pas le temps de s’attarder avec les témoins.
Je n’en sais donc pas plus sur cette affaire. Je remarque simplement que les juges d’Evreux semblent réellement débordés puisque la simple demande d’un justiciable est considérée comme intempestive. La loi, invoquée par la magistrate, lui donne incontestablement raison. Mais ai-je eu tort de souhaiter m’informer ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gezale 7324 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine