Magazine Bourse

En bourse, les trouillards sont toujours perdants

Publié le 29 mars 2011 par Fabien Major @fabienmajor

Si on peut dire que les catastrophes se suivent, elles ne se ressemblent pas et surtout, l’investisseur ne se laisse plus aller à la panique comme autrefois.

Après le tsunami, les tremblements de terre du Japon et soulèvements populaires du monde arabe, les indices boursiers ont connu de sévères corrections. Étonnamment les rebonds qui ont suivi sont solides et soutenus. Je prétends que les bons résultats financiers des sociétés jumelés aux médias sociaux, le web et la qualité de l’information financière contribuent à ce rétablissement rapide.

Jamais l’investisseur n’a eu accès à autant de données et de statistiques qui démontrent que l’irréfléchi sera toujours pénalisé par les lois du marché. Elles sont impitoyables comme les lois de la jungle. Les peureux, hésitants et ignorants risquent leur peau. Les méthodiques, stratèges et opportunistes patients sont récompensés.

Juste pour bien illustrer combien les trouillards perdent leur temps à entrer et sortir du marché au moindre craquement, observez ce tableau.

En bourse, les trouillards sont toujours perdants

Au moment d’écrire ses lignes, le Dow Jones se situe à 12 200! Assez révélateur n’est-ce pas? Rester investi sur le long terme OU entrer en pleine crise est un gage de succès. Méfiez-vous donc de ceux qui prétendent que « Les temps ont changés » et qu’il faut se ranger.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fabien Major 12992 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog