Magazine Humanitaire

Côte d’Ivoire : aide d’urgence à Toulepleu, ville dévastée

Publié le 29 mars 2011 par Frédéric Joli

 Genève/Abidjan (CICR) – Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et la Croix-Rouge de Côte d’Ivoire viennent de mettre en place une aide d’urgence visant à secourir les habitants de Toulepleu, ville de l’ouest de la Côte d’Ivoire touchée de plein fouet par le conflit armé.

Alors qu’elle comptait entre 40 et 50 000 habitants avant les combats, seules quelque 3 000 personnes sont restées dans la ville ou à proximité. Les autres ont fui dans les alentours et au Libéria.

« Les familles restées dans la zone de Toulepleu manquent de nourriture, d’eau, d’électricité et n’ont pas accès aux soins de santé », explique Dominique Liengme, cheffe de la délégation du CICR à Abidjan. « La ville est dévastée, aucune maison n’a été épargnée et l’hôpital a été abandonné et pillé. »

Le CICR et la Croix-Rouge de Côte d’Ivoire sont en train d’aménager un poste de santé afin de fournir des soins d’urgence en attendant que l’hôpital soit de nouveau fonctionnel. Quinze tonnes de riz, cinq tonnes de haricots blancs, 2 500 litres d’huile et du sel iodé sont en cours d’acheminement pour être distribués aux familles restées à Toulepleu.

L’objectif de cette opération est non seulement de répondre aux besoins les plus urgents des résidents, mais aussi de rétablir des conditions permettant aux déplacés et aux réfugiés de revenir en ville. En collaboration avec une équipe de la Compagnie ivoirienne d’électricité, le CICR a rétabli le courant dans la partie sud de Toulepleu, où est situé l’hôpital de la ville.

« Il faudra encore quelques jours pour que l’électricité revienne dans la partie nord également, ce qui est indispensable pour faire redémarrer la distribution de l’eau potable et pour permettre aux habitants de se sentir plus en sécurité », précise Mme Liengme.

L’attention du CICR en Côte d’Ivoire se porte également de plus en plus sur les besoins humanitaires à Abidjan, en particulier pour les déplacés. Aujourd’hui, 500 personnes dans un centre d’accueil à Abobo ont reçu des articles d’hygiène (savons, eau de javel) et des kits de pansements ont été distribués au poste de santé sur place. Parallèlement, les évaluations dans les autres sites à Abidjan continuent.

éé

éé


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frédéric Joli 39938 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog