Magazine France

Langue de bois et arrangements pour les cantonales

Publié le 29 mars 2011 par Dominique Lemoine @lemoinedo
Ce soir, après avoir écouté depuis dimanche soir les commentaires des élus et des recalés du second tour des élections cantonales, je comprends ceux qui ne se sont pas déplacés pour aller faire leur devoir de citoyen.
Parmi ceux qui ne se sont pas déplacés, il y a de nombreux électeurs qui  ne se désintéressent pas des élections mais ils n'ont plus confiance. Car beaucoup de ceux qui n'ont pas voté l'ont probablement fait en conscience. Pendant la campagne électorale j'ai eu l'occasion d'échanger avec bon nombre d'abstentionnistes, c'était pour certains d'entre eux un acte citoyen !
Car pendant toute cette campagne, on n'a pas parlé des vrais sujets ou tout au moins, ceux qui voulaient en parler n'ont pas été invités dans les médias.
Et les problèmes de tous les jours restent entier : comment me loger correctement, comment donner à mon enfant toutes les chances de réussite, comment trouver une aide pour rebondir, comment supprimer la pollution insensée de l'autoroute A10 qui saigne la ville en apportant son lot de microparticules nocives à la santé, comment trouver des solutions pour mes parents âgés...?
Voilà les problèmes dont il aurait fallu débattre pendant la campagne et c'est sur les réponses de chaque candidat que les citoyens auraient dû pouvoir se prononcer.
Même si je suis abattu par l'échec que j'ai subi ,même si je n'ai pas eu le droit de m'exprimer dans la presse, je reste combatif pour la suite car tous ces problèmes nous devons y apporter une réponse. Et c'est à cela que je vais m' employer en tant qu'élu à la ville de Tours et à l'agglomération de Tours plus.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dominique Lemoine 164 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog