Magazine Politique

Exclusif : Nicolas Rouly, président du groupe PS au Département, Interview.

Publié le 29 mars 2011 par Ps76

Nicolas Rouly Didier Marie Département Seine-Maritime parti socialiste.jpgAprès le second tour des élections cantonales, Nicolas Rouly, Conseiller général de Grand-Quevilly et Président du Groupe des élus socialistes au Département de Seine-Maritime répond a répondu à nos questions.

Blog 76 : Quel est votre sentiment après ce second tour des élections cantonales ?

Nicolas Rouly : Nous avons obtenu une belle victoire, la majorité départementale de Gauche sort renforcée de ce scrutin avec deux nouveaux conseillers généraux socialistes. Au nom de tous les conseillers généraux socialistes, je souhaite remercier les électeurs qui nous ont accordé, une nouvelle fois, leur confiance. Cette victoire nous la prenons avec humilité, de nombreux Français souffrent encore, ils l’ont d’ailleurs exprimé en s’abstenant ou en votant pour les extrêmes. Nous devons en tirer tous les enseignements. Notre meilleure option pour contrer ces deux tendances reste de tenir l’engagement qui est le nôtre depuis 2004 : construire, au quotidien, « la Seine-Maritime pour tous.

Blog 76 : Quel est votre point de vue sur le score du Front National dans ces élections cantonales ?

Nicolas Rouly : Le Front National a réussi à se maintenir dans 9 des 34 cantons renouvelables de notre Département, c’est 9 cantons de trop. Il y a plusieurs raisons à cela : d’abord l’abstention fait monter mécaniquement le Front National, ensuite l’effondrement de la droite dans certains cantons fait qu’elle passe derrière le FN. C’est enfin la conséquence directe du jeu dangereux auquel se livrent depuis plusieurs temps les responsables locaux et nationaux de la Droite en reprenant presque mot à mot le discours du parti d’extrême droite. Nous attendions d’ailleurs de ces responsables de droite qu’ils appellent à faire barrage au Front National comme la Gauche l’a fait en 2002. Cet appel n’est malheureusement pas venu, mais les électeurs ne s’y sont pas trompés pour autant. Ce sursaut républicain honore les Seinomarins, mais la vigilance reste de mise ! Il ne faut pas se tromper, le Front National est un danger et a fait énormément de dégâts là où il a accédé aux responsabilités. Souvenons-nous de Vitrolles, Orange ou encore Toulon, où la politique du Front National constituait à faire du clientélisme et où il retirait même des livres des bibliothèques ! L’extrême droite a terni durablement l’image de ces villes.

Blog 76 : Quel visage présente la nouvelle majorité ?

Nicolas Rouly : Le Parti Socialiste en Seine-Maritime, conformément à ses engagements, a réussi le pari du renouvellement, du rajeunissement, de la féminisation et de la diversité. Elle est à l’image de la Seine-Maritime, à l’écoute de ses habitants et travaille pour préparer leur avenir. Avec cette nouvelle équipe, nous allons pouvoir entamer une mandature qui sera placée sous le triple signe de l'utilité, de la proximité et de la responsabilité tel que Didier Marie l'a défini au cours de cette campagne. Un message qui nous va bien et qu'en tout cas, les électeurs ont bien entendu ...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ps76 782 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines