Magazine High tech

[Test] Ghostbusters : Sanctum of Slime - Xbox 360

Publié le 29 mars 2011 par Fichi

Éditeur : Atari

Développeur : Wanako Games

Disponible pour 800Ms point sur le Xbox Live Arcade.

Le plaisir de la chasse aux fantômes a connu un regain d’intérêt depuis quelques temps, surtout dans le jeu vidéo. Avec un troisième long-métrage annoncé pour la série Ghosbusters, ce phénomène n’en est certainement qu’à ses balbutiements.

Ghostbusters_Sanctum-of-Slime.jpg

If there's somethin' strange in your neighborhood

Centre des activités ectoplasmiques et autres bizarreries, New York est à nouveau emprunt à une attaque orchestré cette fois par les disciples de Damazu, le grand destructeur. Pour libérer ce demi-dieu déchu, nos sbires de service doivent réunir les fragments d’un puissant artefact disséminé aux quatre coins de la ville. Bien entendu ce sont nos chasseurs préférés qui vont devoir empêcher cette catastrophe de s’accomplir.

C’est après c’est belle introduction très pesante en clichés, qu’on s’efforce à se lancer malgré tout dans l’aventure. On est très vite pris de regret lorsqu’on découvre que ce ne sont pas les habituelles Ghostbusters qu’on va pouvoir diriger, mais une équipe remplaçante, histoire de soulager nos chasseurs vétérans qui sont un peu fatigués. On va ranger ce mal de coté en se disant qu’il faut bien laisser la place aux jeunes.

I ain't afraid a no ghost

Chez les fantômes il y a trois familles, les rouges, les jaunes et les petits bleus. Fort de cette connaissance, nos Ghostbusters ont pu développer une impressionnante technologie qui leur permet d’alterner entre différents tirs pour s’adapter aux bestioles. C’est ainsi qu’on retrouve le fameux rayon rouge, l’arme basique d’un bon chasseur qui se respecte, mais aussi le rayon jaune qui paralyse un court instant et le rayon bleu qui fait de belles boules explosives. En fonction de notre ennemi, on aura donc la difficile décision à prendre de choisir le tir adéquat pour en découdre avec eux.

Principe intéressant mais qui s’ouvre à nous dès le début du jeu et qui ne se renouvelle absolument pas. Une lassitude qui nous envahit très vite et dont la redondance des niveaux n’aide pas à l’atténuer.

New York est une ville très vaste, remplis de cimetière et d’un asile avec bien entendu ses légendaires égouts. Lieux qu’on va visiter plusieurs fois durant une douzaine de niveaux, même si on ne comprend pas toujours pourquoi nos protagonistes passent leur temps à s’enfuir là-bas. On évoquera d’ailleurs que très brièvement les passages en voiture, qui sont d’un ennui mortel tellement l’action est sans intérêt. Une abondante réutilisation des environnements qui devient rapidement énervante, surtout qu’on nous fait souvent tourner en rond pour visiter les mêmes pièces.

ghostbusters-sanctum-of-slime-pc-1297787317-017-copie-1.jpg
 
ghostbusters-sanctum-of-slime-pc-1294844100-010.jpg

You better call ghostbusters

Le multijoueur est souvent le maitre mot de ce genre de production, mais encore faut-il pouvoir trouver des personnes qui veulent bien jouer avec vous. Le online étant pratiquement déserté, on ne peut que se rabattre sur le mode en solo. Malheureusement, c’était sans compter sur l’intelligence artificielle proche d’une huitre dont vos coéquipiers ont été affligés. Un défaut qui ne parait pas forcément dès le début, mais qui montre son apogée lorsqu’on atteint la fin du jeu. Certaines phases sont tellement chaotiques et difficiles, qu’on passe notre temps à mourir. Et bien entendu nos partenaires cherchent désespérément à nous réanimer en boucle, malgré la horde de fantômes autour d’eux. Ce qui engendre obligatoirement le Game Over et vous fera recommencer la zone. Une frustration compréhensible nous gagne et qui est intensifié par les blagues vaseuses de nos équipiers.

En résumé

Ghostbusters : Sanctum of Slime est une très mauvaise pioche et cela sur tous les points. Son petit prix aurait pu justifie sa courte durée de vie, mais pas sa réalisation technique complètement à la ramasse. On vous conseillera fortement de plutôt vous tourner vers S.O.S. Fantômes : Le Jeu Vidéo, qui est de loin supérieur à cette version téléchargeable.

ghostbusters-sanctum-of-slime-pc-1294844100-014.jpg
 
ghostbusters-sanctum-of-slime-pc-1300293257-028.jpg

ghostbusters-sanctum-of-slime-pc-1300293257-031.jpg
 
ghostbusters-sanctum-of-slime-pc-1297787317-015.jpg


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fichi 1020 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte