Magazine Culture

Junte birmane dissoute, pouvoirs transférés à un nouveau président

Publié le 30 mars 2011 par Copeau @Contrepoints

La junte birmane a été dissoute et ses pouvoirs transférés à un nouveau président. Le généralissime Than Shwe, homme fort du pays depuis 1992, aurait quitté ses fonctions.

Junte birmane dissoute, pouvoirs transférés à un nouveau président
Thein Sein, Premier Ministre sortant et ex-général, a été intronisé président. Le général Min Aung Hlaing, 54 ans, a assisté à la cérémonie en tant que commandant-en-chef des armées, poste occupé par Than Shwe. Le Premier ministre Thein Sein, ancien officier supérieur de l’armée âgé de 65 ans, avait été désigné président en février par un comité composé de parlementaires issus des élections de novembre, et de militaires nommés par la junte au sein de l’enceinte législative.

Le Conseil d’État pour la Paix et le Développement (nom officiel de la junte) a disparu, cédant le pouvoir aux nouvelles institutions « civiles » issues de la Constitution de 2008 et des élections législatives de novembre. Les symboles administratifs de la junte sortante ont commencé à être démontés dans les rues de Rangoon.

Le scrutin de novembre a permis au Parti de la solidarité et du développement de l’Union d’obtenir une écrasante majorité au parlement, la junte pouvant ainsi revendiquer sa mutation en un régime civil tout en conservant le contrôle du pouvoir.

À la dictature d’un seul homme devrait succéder un régime autoritaire dont le pouvoir sera réparti entre plusieurs mains, au sein des pouvoirs législatif et exécutif, du parti politique créé par la junte, et de l’armée.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Copeau 583999 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte