Magazine Science

L'An@Chronique Numérique - number wane

Publié le 01 février 2008 par Olivier Leguay

27c81d9a44aa86d55f0959ad7e6c72b6.gifLes notes : et en avant la musique...

Aujourd'hui les profs notent les élèves mais bientôt les étudiants vont aussi noter leurs profs, les chefs d'établissement vont s'y mettre de concert ( de musique !) et les inspecteurs seront plus nombreux à noter en coeur. Espérons que la note ne soit pas trop salée  pour l'enseignant de demain : un flexiprof qui croulera sous les notes et terminera certainement sa carrière en Numérisation Progressive d'Activité.

 Anniversaire du moi

Sur la toile, beaucoup jouent au jeu de l'égo: le jeu de Lego qui fête justement ses 50 ans cette année. Et dans Lego, il y a maths... car trouver le nombre de manières possibles d'assembler 6 briques à 8 plots n'est pas si facile que ça... et il y en aurait la modique somme de 915 103 765. Certains comme Andrew, non satisfaits des seules difficultés mathématiques de dénombrement, s'amusent à plagier les tableaux d'Escher en Lego, mais malheureusement la copie n'est pas parfaite, on voit apparaître les petits plots des briques, je ne sais pas si c'était une bonne idée! Ce même Andrew, s'est aussi lancé dans les scultures d'objets mathématiques en Lego.

Culture pas physique mais Mathématique
Le Coyote qui aime beaucoup les dessins animés nous propose la sortie culturelle du moment: une visite au musée virtuel des mathématiques. L'entrée est ICI. Si vous voulez profiter des animations, il faut faudra vous munir d'un environnement Java. Ainsi vous pourrez goûter aux plaisirs subtils de la courbe du dragon(  D-XplorMath J-Applet )et autres fractales, vous pourrez essayer la salle des noeuds, sans vous y perdre bien sûr. Le mieux, je pense est de faire une visite libre puis d'y revenir car, le Musée est immense. Dans l'une de ses ailes, on y découvre l'exposition de nombreux artistes, c'est ICI. Il est impératif de visiter la galerie de chacun d'entre eux avant de repartir. Tenez par exemple, regardez la page  d'animations fractales de Paul Nylander qui a même joué aux Legos lorsqu'il était petit ! IL y a aussi l'incontournable George Hart , l'incontournable Jos Leys et le surprenant Paul Bourke qui a eu l'idée d'introduire des objets mathématiques dans Second Life. Là encore je vous préconise la visite libre, de prendre son temps et de revenir à loisir.


La valse des zéros

Pour dire qu'une personne est de peu d'utilité, les Antillais disent que c'est un zéro devant un chiffre", mais à la lumière de l'actualité financière on peut se demander si les zéros qu'il y a derrière, ont une signification. Un homme peut en effet déclencher d'un seul clic de souris ( une tête à clic ? ), l'évaporation de quelques 6 zéros après un chiffre. Alors je me suis demandé ce que représentait environ 5 milliards d'€. C'est en gros le montant des Crédits de paiement de l'état de la loi  de finances 2007 ou 10% du montant des crédits associés à l'enseignement scolaire... ( Source Wikipédia ). Je me pose donc la question du sens de ces zéros lorsqu'un seul homme possède le pouvoir de les rayer en une fraction de seconde, c'est plus de pouvoir donné qu'à un chef d'état.
On peut s'interroger aussi sur le nombre de zéros nécessaires à la mémoire du Net. Jean-Paul Delahaye nous indique dans son livre Complexité, que celle-ci s'élève à 2 péta-octets soit un 2 suivi de 15 zéros octets. Un octet est un ensemble de huit chiffres binaires et comme il n'y en a que deux différents, le 1 et le 0 on peut supposer  ( et je ne sais pas si c'est à juste titre ) que les octets du net sont composés en moyenne d'autant de zéros et de 1, c'est à dire de quatre zéros. La mémoire du Net en 2006 nécessitait donc environ  8 péta-octets de zéros soit 8 000 000 000 000 000 de zéros ! Et s'il fallait les rayer cela prendrait certainement un peut plus de temps... Allez, encore un petit effort, à raison d'un zéro par seconde, notre homme mettrait environ... 254 millions d'années. Ouf, ce blog a encore de beaux jours devant lui, d'autant plus que même dans ce cas, la probabilité que notre homme trouve les zéros des Inclassables est très faible, ce qui devrait lui rajouter quelques millions d'années d'espérance de vie supplémentaires. Vive la valse mathématique des zéros et en avant la musique.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Leguay 1811 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte