Magazine Info Locale

Un Mobilien en attendant la ligne 1 (et de l’impact de la politique du donjon aux Rigollots)

Publié le 07 avril 2011 par Dornbusch

Parmi les autres sujets locaux importants de ces derniers jours, l’Assemblée Générale de l’Association « Métro aux Rigollots » était l’occasion de faire le point sur ce « serpent de mer » de la politique locale. (Nota: Une mobilisation de l’asso est prévue ce jeudi 7 avril soir au Val de Fontenay (18H) – j’y reviendrai plus loin)

metro aux rigollots

Cet Assemblée générale est (avec la défense de la couverture du RER) un des rares lieux « intercommunaux » de la circonscription, et à chaque fois elle fait ressortir en creux l’absence de coordination intercommunale.

Tenue à l’école Jules Ferry à Fontenay, cette Assemblée Général m’a renvoyé dans les mêmes lieux 5 ans auparavant lorsque j’étais intervenu pour défendre pour la première fois le projet « M1 à Val de Fontenay » au delà de « M1 aux Rigollots » projet qui est maintenant devenu la référence (même si l’asso n’a pas changé de nom)

Sur le fond lui même, ambiance un peu équivalente à celle de la couverture du RER, le verre est il à moitié vide ou à moitié plein, là aussi la communication de la Région est particulièrement impénétrable. Bien entendu, et vu que le projet est maintenant « M1 à Val de Fontenay » l’impact de l’arrivée du « Super Grand Paris Express » à Val de Fontenay pourrait être un élément important (d’ou la mobilisation de ce jour) même si je défend depuis longtemps la stratégie « de la compensation », visant à échanger l’absence (probable) de gare du Super Métro à Val de Fontenay contre un prolongement de la M1 au même endroit..

Mais pour rester au plus près des préoccupations immédiates des habitants qui ne peuvent pas forcément attendre 10 ans de plus,  j’ai surtout rappelé que nous défendons depuis 5 ans le projet « provisoire » ligne 118 en Mobilien.

Je vais rappeler pour la 1000e fois – même si la première adjointe et nouvelle conseillère générale de Vincennes a fait mine de découvrir le sujet – que le Mobilien est un niveau de qualité de service des bus, sans site propre, qu’il concerne déjà des dizaines de lignes a Paris et en banlieue, et dans des sites ou la circulation est difficile.

On sait que la RATP est prete a classer la 118 en Mobilien et à améliorer DEMAIN (et pas dans 10 ans) la qualité de vie de milliers et milliers de Vincennois de l’Est et de Fontenaysiens.

Mais depuis autant de temps le maire de Vincennes bloque (on voudrait même dire sabote) le projet en refusant de déplacer quelques commerçant du marché (entre l’avenue du Chateau et la mairie).

Mais ce n’est pas grave, on continuera ici et ailleurs à défendre ce projet contre l’immobilisme et je sais qu’il finira par aboutir.

David Dornbusch

PS: je vais profiter de ce billet pour parler d’un sujet, minuscule,mais qui exaspère des centaines d’habitants du quartier des Rigollots. L’arret « 118 vers Chateau de Vincennes » des Rigollots » est certainement un des plus importants du secteur (au point que le matin il est « alimenté » en bus supplémentaires). Depuis toujours les usagers demandent un « abribus », un tout simple abribus qui les mettrait à l’abri des intempéries.

Le maitre de la « politique du donjon », le maire de Vincennes, ne peut bien entendu consentir à accorder une telle faveur aux habitants de ce quartier excentré du donjon, sans même parler des gueux fontenaysiens qui fréquentent les lieux. Pour d’obscures raisons les usagers doivent affronter l’hiver la pluie, l’été le soleil (on a leur a même consenti un ridicule banc qui n’abrite de rien). Dossier minuscule mais qui en dit tellement


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dornbusch 490 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine