Magazine Football

Man Utd 2 - 0 Fulham

Publié le 10 avril 2011 par Dlem

Deux buts en première mi-temps furent suffisants pour vaincre Fulham. United porte provisoirement son avance sur Arsenal à 10 points.

utd_fulham_2_0
Et pour cette rencontre, pas moins de huit changements par rapport à l'équipe qui avait entamé la rencontre mercredi à Stamford Bridge. Avec un nombre normal de blessés, telle est la profondeur du noyau à la disposition de Sir Alex Ferguson, un atout qui pourrait bien s'avérer décisif au vu d'un calendrier difficile qui fait penser à nos rivaux qu'ils ont encore une chance. Ainsi donc, seuls Vidic, Evra et Valencia survivaient à la tournante. Même entre les perches, Fergie a décidé de faire tourner, et c'est donc Kuszczak, le jour où il déclare qu'il en a assez de cirer le banc des Red Devils, qui fut choisi. O'Shea et Smalling complétaient la défense, tandis que le milieu à cinq était composé, outre Valencia sur le flanc gauche, de Gibson, Scholes, Anderson et Nani, à gauche. Berbatov bénéficiait de la suspension de Wayne Rooney pour être le seul attaquant aligné hier.

Je dois avoir confiance en l'équipe, Anderson avait besoin d'un match, Berbatov avait besoin d'un match, Scholesy avait besoin d'un match et O'Shea avait vraiment besoin d'un match, il avait été sur la touche en raison d'une blessure au tendon d'achille et il s'est bien remis.

La venue de Fulham était donc l'occasion d'offrir un match à tous les réservistes ! Sympa pour Mark Hughes et ses Cottagers ! Mais il faut dire que leur forme à l'extérieur (une seule victoire depuis le début de la saison), couplée à celle des Red Devils, étincellante à domicile, ne laissait rien présager d'autre qu'une défaite à Old Trafford. Et le suspens n'eut pas une grande longévité puisqu'à la 12ème minute, United ouvrait déjà le score. Nani s'emparait du ballon, transperçait la défense des visiteurs avant de solliciter un une-deux avec Anderson pour finalement servir Berbatov légèrement sur sa gauche et aussi légèrement hors-jeu... Le bulgare ne se fit pas prier pour signer son 21ème but de la saison en Premier League et conforter ainsi son avance en tête du classement des buteurs. Pas mal pour un réserviste. 1-0.

Au passage, Nani signait sa 17ème passe décisive. United se montrait encore de temps en temps aux abords du rectangle de Schwarzer, Valencia et Nani étant visiblement en grande forme, ils multipliaient les attaques rapides sur les ailes. Le temps d'admirer un grand pont de Berbatov sur la droite servant Anderson qui n'avait plus qu'à ajuster le but, un sombrero de Valencia pour sortir de défense avant de traverser tout le terrain et de décocher une frappe contrée, une ou deux têtes de Smalling mal ajustées sur corner et nous étions déjà à la 32ème minute, moment choisi par notre équipe pour doubler son avantage. Evra lançait parfaitement Nani sur le côté gauche, le portugais devançait ensuite la sortie du gardien avant de se remettre dans le sens du but, son petit ballon piqué était dévié par un défenseur mais valencia avait suivi l'action et n'avait plus qu'à pousser le boule de la tête au fond des filets. 2-0. Voilà un but bien mérité pour notre ailier équatorien, excellent depuis son retour. On ajoutera un assist supplémentaire au compteur de Nani. Et dire que ce dernier n'est même pas nominé parmis les meilleurs joueurs de la saison... Avant la pause, Nani et Valencia, encore eux, se feront encore plaisir avec dribbles et percées dans la défense.

Pas de changement à la mi-temps mais le score ne bougera plus. United se contentera de gérer, tout en se permettant de gâcher l'une ou l'autre possibilité. Nani, Valencia et Anderson seront les plus dangereux, impliqués dans les quelques très belles combinaisons en mouvement de United, où seule la finition péchait. Patrice Evra fut également dans plusieurs bons coups et trouva régulièrement de bons relais au milieu pour servir ses collègues du secteur offensif. Fulham, visibelement pas venu pour nous mettre des bâtons dans les roues, bénéficiera du fait que les Reds lèveront peu à peu le pied pour toucher d'avantage du ballon. A un quart d'heure du terme, Sir Alex pourra passer quelques coups de fil vers son banc pour faire tourner, Valencia laissait ainsi sa place à Michael Owen sous les acclamations du public d'Old Trafford (73ème), rapidement suivi par Anderson, remplacé par fabio (77ème), puis par Nani, lui aussi très applaudi, qui laissait Carrick rentrer pour les derniers instants de la rencontre (87ème).

Une petite seconde mi-temps à l'économie qui conclut un match sobre et sérieux de la part de nos joueurs. Cette rencontre face à Fulham ne restera pas dans les annales, mais il nous fallait une victoire et nous l'avons obtenue sans problème, sans blessé, et sans but encaissé. Aucune trace d'une quelconque pression sur les épaules des joueurs de Sir Alex, visiblement en pleine confiance depuis l'incroyable comeback à West Ham. De bon augure avant deux grosses affiches, mardi à Old Trafford pour le retour européen contre Chelsea, suivi samedi d'une demi-finale de Cup sulfureuse contre le voisin bruyant de Shitty, à Wembley.

Pour conclure, les observateurs auront noté la précision de mon pronostic ! Ce doit être une première depuis la création de ce blog... Champagne !

United : Kuszczak, O'Shea, Smalling, Vidic, Evra, Valencia (Owen), Gibson, Scholes, Anderson (Fabio), Nani (Carrick), Berbatov.

Pas utilisés : Van der Sar, Brown, Park, Hernandez.

Homme du match : La charnière centrale défensive Smalling - Vidic fut intraitable mais on ne peut pas dire que Fulham a mis le feu devant les filets de Tomasz Cul-de-sac... Entre les sprints chaloupés, les centres aux oignons et le but de Valencia et les dribbles fous, ponctués par deux nouvelles passes décisives de Nani, mon coeur balance. Mais au final, celui qui a le plus pesé sur le résultat de cette rencontre est le portugais, très joueur hier et qui démontre à nouveau à toute la Premier League qu'il n'est pas encore apprécié à sa juste valeur.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dlem 1447 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines