Magazine

Etat chronique de poésie 1184

Publié le 11 avril 2011 par Xavierlaine081

 monexlibris2051.jpg

1184

De froid et de givre les mots s’emmêlent

Au ciel gris sur les pavés brillants

Une lumière au coin des yeux

Scintille en mille étoiles d’avenir

.

Une nuit se répand

Certes

Et nous couvre d’un manteau pesant

.

Voilà que mot à mot

A la perfusion du cœur

S’ajoute le baume de l’esprit

.

Une parcelle ensemencée

Laisse jaillir les fleurs adultères

Elles parsèment

Ironiques

Les prétentions de gloire

Les illusions de victoire

*

Notre temps se tisse en d’autres confidences

Ce que tu dis de ta pauvre existence

Vaut bien plus que tous les discours savants

Car elle est ce que l’homme souffre

En dignités souillées

En chutes répétées

.

Accepte donc la main nue du poème

Ouvre simplement tes yeux et respire

Observe les fragrances inconnues

D’un jour de floraison ordinaire

.

Ce qui est là

Sous tes doigts qui hésitent

Palpite d’une vie ardente

.

Manosque, 13 mars 2011

©CopyrightDepot.co 00045567

sceau1.gif


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Xavierlaine081 5039 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte