Magazine

photocrate

Publié le 11 avril 2011 par Despasperdus

C'est donc toi.

Homme la quarantaine.

Sans charme particulier.

photomaton.jpg

Tu souris administrativement.

Tu arranges ta coiffure, le col de ta chemise et ton nœud.

Une dernière série.

Toutes choses importantes et inutiles.

Finalement.

Que restera-t-il de toi ?

De vieux papiers d'identité.

Des photos jaunies.

De la poussière

Il est

En corps tant.

Profite de la vie.

Mets-moi à bonne hauteur.

Ne sois pas timide.

Tu n'es ni le premier ni le dernier.

J'en ai vu défiler.

Putain de vie...

Des cons, des beaux, des moches, des indifférents, des intéressés, des petits, des gros, des grands, des maigres, des intelligents, des vaniteux, des blancs, des blacks, des noirs, des fachos, des jaunes, des snobs, des punks, des journaleux, des travailleurs, des cadres, des profs, des employés, des bureaucrates, des chômeurs, des connes, des pimbêches, des infirmières, des pédégères, des secrétaires, des ménagères, des chômeurs, des nigthclubbeurs, des danseuses...

Des pue-de-la-gueule, des ruminants mâchant leur chewing-gum, des ados clope au bec, des aristos désargentés, des manutentionnaires vieillis avant l'âge, des sans-papiers, des exploités , des salauds, des clodos, des alcoolos mondains...

Des clients.

Allez.

Ton tour est venu.

Glisse-la dans ma fente.

Fais-toi plaisir.

Le billet que vous venez de lire est notre contribution au jeu d'écritures initié par le blog à 1000 mains sur une superbe image de Louise Imagine. Nous vous encourageons à lire les autres contributions, en particulier celles d'un célèbre couple venu du froid, Shaya et Bibi, et d'un certain écureuil, tous bien connus de nos services...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Despasperdus 4931 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte