Magazine High tech

De la résistance du D3 de Nikon

Par Brokenbird @JournalDuGeek

Le D3 de Nikon a beau être un boîtier affichant un prix plutôt elevé, il n’en reste pas moins une valeur sûre, aussi bien en terme de qualité de prise des clichés qu’en terme de résistance. Sur ce dernier point d’ailleurs, il est intéressant de s’arrêter sur le témoignage du photographe JP Carino, qui nous explique que son appareil (couplé à un Nikkor 500 f/4 VR, qui, question prix, n’est pas mal non plus…) a résisté à une expédition où il a voulu prendre en photo des canards, et où il a été obligé de nettoyer son écran à l’eau plus souvent que prévu, ce dernier étant constamment recouvert de boue. Imaginez un peu le photographe évoluer dans un environnement dans lequel bon nombre de boîtier auraient ainsi commencer à « tousser ».

Résultat : à la fin de l’expedition, le D3 s’affiche de l’état suivant. Une fois nettoyé et séché, évidemment, il a redémarré sans le moindre souci. Solide, dites-vous ?

nikon d3 540x412 De la résistance du D3 de Nikon


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Brokenbird 953528 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines