Magazine Sport

Du marathonien à gogo !

Publié le 11 avril 2011 par Pascal Boutreau

PERMDS2011-04-03-0782-2 Obligé de commencer cette news par toute une série de bravo. On attaque avec le Marathon des Sables. Bravo aux 811 finisheurs qui sont allés au bout de cette aventure, ces 250km dans le désert en autosuffisance alimentaire sous des températures frisant parfois les 50°. Parmi ces 811, une grande pensée pleine de respect pour Cécile bien évidemment et son chevalier servant Fabrice qui ont su puiser au plus profond d'eux mêmes pour terminer (lire les comptes-rendus de Cécile sur le site www.courir-au-feminin.com). Pensée aussi pour mon pote Gaël Couturier, de Runners World, lui aussi finisheur. Même si le garçon est un habitué de ce genre d'exploits, je dis respect Gaël. (photo du site darbaroud.com)

Bon, j'avoue, d'avoir suivi ça quasi en direct sur internet via webcam tous les jours m'a donné des fourmis dans les jambes. Après ma participation en 2009, ça me tenterait bien d'y retourner. Bon, évidemment faudrait déjà que cette put*** de sciatique me foute la paix et me laisse rester debout plus de 30' sans douleurs... Ce n'est donc pas gagné...

Mdp
On passe au Marathon de Paris... Alors si vous regardez bien dans les résultats vous verrez un Pascal Boutreau terminé en 4h1'... C'était bien mon dossard, mais pas moi puisque étant dans l'impossibilité de courir et pour ne pas gâcher, c'est Bertrand du Meudon Triathlon qui a couru sous mon nom. Bravo à lui. Bravo à Eva, Nadia et Cristina des collègues d'Amaury Médias qui entrent dans la famille des marathoniennes. Bravo à Stéphane Kohler lui aussi de L'Equipe qui casse la barrière des 4 heures. Bravo à Alain, alias Braziou, qui termine en 2h54'11'' et Wilfrid Bilot, mari de Delphine Py, une des chouchoutes du blog, qui franchit la ligne en 2h36'50'' (60e). 

....................

Photo course_800x800
David Hauss, cinquième, Carole Péon, quatrième, voilà une saison qui commence plutôt bien pour deux de nos triathlètes présents dimanche sur la première manche du championnat du monde, à Sydney.  Bon, j'aimerais bien vous expliquer le règlement de ce Championnat du monde, mais il faudrait des lignes et des lignes et des cachets d'aspirine (pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué...)

Alors ce qu'il faut retenir c'est que dans cette année où la chasse aux quotas olympiques est ouverte, c'est plutôt une belle opération pour la France, une des rares nations à faire le plein pour le moment avec trois quotas tant chez les hommes que chez les femmes. La longue brève parue dimanche matin sur lequipe.fr est visible ICI.

Photo extraite de l'excellent site de David (www.davidhauss.com)

.....................

2877926-4070708
C'est peut-être un détail pour vous mais ça veut dire beaucoup... Deux petites lettres "V.D." à la fin du petit compte-rendu de L'Equipe sur la demi-finale aller de la Ligue des champions féminine entre Lyon et Arsenal. V.D., c'est Vincent Duluc, celui qui signe tous les grands papiers de L'Equipe depuis des années. Voir ses initiales au bas d'un match féminin, ce n'est pas rien. Voir en plus plus de 20 000 spectateurs à Gerland, voir le match en direct sur Eurosport (avec les commentateurs vedettes) (bravo Sonia Bompastor, parfaite dans le rôle de consultante), tout ça est encourageant à quelques semaines de la Coupe du monde en Allemagne. Un début d'intérêt des médias semble commencer à se profiler. Peut-être par lassitude du foot masculin et de ses excès mais surtout par l'attractivité du foot fifille. Pourvu que ça dure... Et en plus les Lyonnaises, victorieuses d'Arsenal (2-0) sont bien parties pour atteindre la finale, probablement face aux Allemandes de Potsdam pour une revanche de la finale 2010.

Comme d'hab, pour tout savoir sur le foot féminin, c'est sur www.footofeminin.fr (photo issue du site).

.......................

EDF Arg
Du hockey sur gazon of course (bravo aux filles de Mérignac qui s'approchent de la qualif' pour les demi-finales), avec une annonce pour les deux France - Argentine masculins qui se disputeront cette semaine à l'INSEP, mardi à 18h30 et jeudi à 12 heures. L'occasion d'aller encourager les Bleus en pleine préparation pour le Championnat d'Europe, en août en Allemagne, où les troupes de Scott Goodheart tenteront d'aller chercher une qualif' olympique en accédant aux demi-finales (pour faire simple, et sinon séance de rattrapage avec un tournoi préolympique en 2012 qu'il faudra gagner). Entrée évidemment gratuite !

.....................

 Un mot sur un livre (eh oui Christine, encore une fois...)

199024_10150159023106063_173585411062_8763142_5098065_s
DSC_0987
Un petit coup de projecteur sur « Courir de Plaisir » un livre qui vient de paraître aux éditions Guérin (www.editionsguerin.com). Consoeur journaliste à l'hebdo Le Point, Nathalie Lamoureux est depuis plusieurs années une grande adepte des trails. C'est à chaque fois un plaisir de croiser sa route. Néophyte il y a encore quelques années, elle est depuis devenue une acharnée des courses nature. Elle a notamment terminé l'UTMB et l'été dernier La Petite Trotte à Léon. Pas pour la gagne, mais pour le plaisir des rencontres. Nathalie, qui partira dans quelques semaines pour un autre défi avec l'ascension de l'Everest, fait partie de ces personnes pour qui le sport est avant tout une source de partage (ça tombe bien moi aussi...). Son livre retrace cette quête, son aventure personnelle qui ressemble à celle de pas mal de coureurs pris par le virus des trails. Elle y parle de ses rencontres, de la convivialité et de l'esprit qui font de la course nature un univers si plaisant.

.....................

P1010512
Du dada évidemment. Ce week-end se déroulait le CCI 2* de Compiègne avec quelques-uns des meilleurs cavaliers au monde. A commencer bien évidemment par la légende néo-zélandaise Mark Todd, double champion olympique et élu par la Fédération Internationale "Cavalier du XXe siècle" (en photo et sujet dans l'émission Equestrian, ce lundi soir sur Equidia puis sur equidiawath.fr) et par le champion du monde allemand Michael Jung, vainqueur du concours. Du beau monde et un beau samedi passé sur le cross en forêt de Compiègne, sous un grand soleil. Si vous avez des enfants et qu'un concours complet se déroule dans votre région, faites péter le pique-nique et emmenez-les voir le cross. Sûr qu'ils adoreront. 

Toujours en dada, je vous signale que Kevin Staut est pour le neuvième mois d'affilée numéro 1 mondial de saut d'obstacles ! Très longue et intéressante interview de notre champion sur le très bon site interviewsport.fr (www.interviewsport.fr/kevin_staut.php) que je vous invite à aller visiter.

................................

Une des dernières opérations recyclage (a priori) de mes chroniques sur lequipe.fr avec celle actuellement en ligne (une autre arrive cette semaine). Caser du Michel Fugain sur lequipe.fr, I didt it !

Sans titre
Bougez-vous !
C’est le printemps ! Alors allez hop, on met les runnings et à vous les grands espaces, les rencontres et surtout… le plaisir.
« Le printemps est arrivé, sors de ta maison. Y'a le printemps qui te réveille, t'as le bonjour du printemps », a chanté autrefois Michel Fugain. Le parolier, Maurice Vidalin, avait bien raison. Sortez de vos maisons ! Voici revenu le temps des premiers footings en short – tee-shirt, sous les rayons du soleil, accompagné par l’odeur des lilas en fleurs dans les parcs. Juste jouissif après les durs mois d’hiver à se taper des séances d’entraînement sous la pluie et dans le froid. Les journées rallongent (merci le changement d’heure), idéal donc pour aller se vider la tête après une grosse journée.

Et vous n’allez pas manquer d’occasions de vous aérer au fil des semaines à venir. En particulier dans le domaine des courses nature, en plein développement depuis quelques années. Partout, ces trails rassemblent de plus en plus d’adeptes souvent lassés des courses sur route. Plutôt que d’être obnubilés par des temps de passage à chaque kilomètre, ils préfèrent courir les sentiers et varier les plaisirs. Ce dimanche, il y a par exemple le Lyon Urban Trail (38, 23 ou 12km) et ses 7000 marches (1700m de dénivelé positif sur le 38 bornes) à travers toutes les collines de la Capitale des Gaules. Bon ok, l’appellation trail est quelque peu usurpée puisque l’essentiel du parcours se fait sur bitume mais l’originalité de la course vaut le détour pour tous ceux qui souhaitent vivre de nouvelles expériences. Laissez-vous tenter ! Pas de complexe, il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux.

Un plaisir peut en cacher un autre. Les courses sur route offrent également une grande diversité et plein de moments magiques. Allez, une au hasard (ou presque) : la Champenoise, à Damery dans la Vallée de la Marne, vous propose le 21 mai une « balade » dans le vignoble champenois, le tout avec champagne aux ravitaillements. A consommer avec modération sous peine de trouver les derniers kilomètres très très longs… L’offre course à pied est immense. Vous trouverez plein d’infos sur divers sites (kikourou, Jogging International, Esprit Trail, Run in Live, Endurance Mag, Courir au féminin, etc.).

Du trail, de la course sur route mais aussi plein d’autres sports comme le triathlon par exemple qui retrouve également des couleurs avec le retour des beaux jours. Le week-end dernier, David Hauss a par exemple marqué la première étape de la Coupe du monde en Australie avec un beau podium (3e). Et si vous vous y essayez, vous aussi ? Promis juré (si je mens je vais en enfer), le triathlon n’est pas qu’un sport où l’on termine les bras en croix après avoir franchi la ligne d’arrivé à quatre pattes au terme d’une journée de dingue. Comme le montre le hors série du mensuel Triathlète consacré aux débutants, le plaisir du triple effort est accessible à tous à travers des formats adaptés. Pas besoin d’être un surhomme ou d’y passer des heures à l’entraînement.

Autre sport qui pâtit de préjugés : la course d’orientation. Oubliez l’image que vous pouvez en avoir avec les souvenirs de « chasse au trésor » de vos colos ou des balises planquées un peu partout dans la cour de votre lycée. La Course d’orientation est un véritable sport, d’une grande intensité quand il est pratiqué en compétition. Courir à travers les bois, le tout en étant concentré au maximum pour être le plus efficace dans la recherche des balises est particulièrement exigeant et l’on fini bien souvent plus vidé après une « CO » qu’après une course traditionnelle (mes jambes pourraient vous en parler…). La France compte même un septuble champion du monde avec Thierry Gueorgiou. Cochez d’ailleurs dans votre calendrier la période du 10 au 20 août. La Savoie – Grand Revard accueillera les Championnats du monde. L’occasion de constater par vous-mêmes que oui, la course d’orientation est une discipline de très haut niveau pratiquée par des vrais champions.

Morale de l’histoire : soyez curieux, ouverts, oubliez les idées reçues en vous faisant vous-mêmes une opinion, multipliez les expériences, mélangez les genres, osez vous aventurer sur des terrains inconnus. Que risquez-vous ? Juste de tomber sous le charme d’une nouvelle discipline et de rencontrer des gens sympas.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pascal Boutreau 6812 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine