Magazine Info Locale

Propos du père François du 7 avril 2011

Publié le 11 avril 2011 par Maurice Puault

       Romainville, le 7 avril 2011

Propos du père François

Il faut vraiment avoir envie de le trouver, le siège de notre communauté de communes, « Est-Ensemble ».

Il est situé au Bas Pays, ce lieu où la maire Valls prétend, sur son blog, être domiciliée, alors qu’elle habite nettement plus haut, parmi les « bobos », dans le « coquet pavillon » 1) que le duo campionno-valsiste a acheté, avec ses indemnités, quand il a quitté la cité Gagarine et le PCF …

Est ensemble est installé dans un ancien local d’Aventis.

Le lieu est somptueux : moquette, écrans partout, sono parfaite ; ça fait penser au décor d’un film de Jacques Tati, « Mon Oncle » par exemple.

On se demande combien ça a pu coûter, comme on se demande à quoi exactement cela sert et combien coûte 2) le « mille feuilles » constitué par les communes, les communautés, les cantons, le conseil général, les services départementaux de l’État, les conseils régionaux, les services régionaux de l’État, etc.

Et tout cela génère des emplois (je ne parle même pas des épouses de Bartolone et de Gilbert Roger 3)), des journaux (donc des journalistes et des attachés de presse), des photographes, des secrétaires qui glissent dévotieusement (??)des petits papiers aux élus qui les lisent d’un air préoccupé… 4)

Est-ce vraiment utile ?

J’étais ravi d’apprendre que Sarkozy allait mettre bon ordre dans cette gabegie en créant les conseils territoriaux, quand on m’a appris que la réforme n’apporterait ni économie de personnel, ni économie de monnaie. 5)

Que faire alors ? Nous allons vers un type de société suradministrée telle qu’on en décrivait jadis dans les films d’anticipation. (Je ne parle même pas de l’Europe).

Quoi qu’il en soit, la séance du 5 Avril d’est ensemble à laquelle, comme d’habitude, je n’ai pas assisté jusqu’au bout, a retenu mon attention sur trois points :

1° « ensemble » n’est pas l’épithète qui qualifie le mieux ce conglomérat, qui ne demande qu’à se déchirer à la première occasion… 6)

2° le président, « Citizen Kern », à l’air  sérieux, mais il manque singulièrement d’envergure et de panache.

Il a, entre autres, rendu compte de l’audience que lui a accordée le maire de Paris, Bertrand Delanoë, il y a plus de deux mois.

« Entrevue fructueuse » a t-il dit, se gardant bien d’aborder les questions essentielles. :

Pourquoi, alors que Paris adopte la gestion publique de l’eau (dont le prix baisse de 8%), pourquoi avons-nous renouvelé notre contrat avec Veolia ? Pourquoi avons-nous dit que c’était pour deux ans, alors que, le lendemain, Santini rétorquait que c’était pour 12 ans… 7)

Cela aurait mérité quelques explications, non ?

Et pourquoi Dominique Voynet, ou un autre vert (pas ceux de Romainville, bien sûr, qui doivent être encore tout gênés d’avoir voté contre leur maire…) n’est-elle pas repartie à l’assaut de plus belle ?

3° La maire Valls, accoutumée à être, dans son conseil municipal, entouré de béni-oui-oui, comme au conseil général où Bartolone la protège pour conserver une majorité fragilisée, la maire Valls, donc, avait cru possible de jouer le même petit jeu avec Est-Ensemble ; la suite lui a montré que ses collègues étaient moins dociles que les membres de l’ex MCC. 8)

Reprenons l’affaire :

Je suis la maire de Romainville ; je veux laisser mon nom dans l’histoire en installant dans ma commune une pompe à merde sans exemple en France.

Mais la pompe coûte cher ; un organe indépendant et objectif, la direction des services techniques du conseil général, consulté sur l’opportunité de subventionner le projet, estime qu’il n’est ni écologique, ni ergonomique et donc qu’on ne peut lui accorder que l’aide la plus limitée possible.

L’ADEME adopte une position identique. 9)

Tout autre que la maire Valls aurait revu sa copie ; pas elle, qui n’y change rien et persiste à affirmer (comme son concubin l’autre soir) que la pompe à merde est une merveille, qui fera baisser la pollution dans les rues de Romainville (traversées matin et soir par des milliers de véhicules en direction ou en provenance de Paris), contribuera à faire baisser le nombre d’accidents des ripeurs (!!!!) alors que ces derniers devraient plutôt s’attendre à des suppressions d’emplois 10), et aboutira à des économies d’énergie et d’argent, ce qui est faux. 11)

Comme je vois que l’affaire est mal engagée et que je ne trouve pas les crédits, j’ai une idée superbe : comme le ramassage des ordures est devenu de la compétence de la communauté de communes, je vais lui passer la patate chaude et lui faire endosser les dettes que j’ai imprudemment contractées.

Et, l’autre soir, la maire Valls et son concubin faisaient semblant d’être indignés que leurs collègues ne veuillent pas payer leurs dettes.

C’est vraiment prendre les gens pour des imbéciles. 12)

Même Citizen Kern en a perdu son calme, et il n’était pas le seul.

La maire Valls a quitté la séance, est revenue, est repartie…comediante, tragediante. 13)

Pour une fois, mes vœux accompagnent notre maire.

J’espère de tout cœur que nous parviendrons à la faire renoncer à son projet stupide. 14) Mais si par malheur nous n’y parvenions pas, je ne vois que des avantages à ce que les habitants des communes voisines soient les dindons de la farce et mettent la main au porte-monnaie. 15)

C’est ce qui risque d’arriver, car les socialistes ont besoin de Corinne Valls pour assurer leur emprise sur le conseil général et pour les élections sénatoriales qui arrivent.

Voilà en tout cas une communauté de communes qui commence bien mal.

Et si nous la sabordions… 16)

Salut à tous.

François Le Cornec

P.-S. Maurice, peux-tu essayer de faire parvenir ce mail dans toutes les communes d’Est-Ensemble ? (je vais essayer, mais tu pourrais le faire en cherchant un peu)

---

Commentaires de Maurice

1) Tu n'as pas dû le voir pour dire ça !

2) Combien ET surtout pourquoi faire ?! À part créer des emplois comme tu le soulignes plus loin !

3) N'oublie pas le compagnon de not'bon Maire.

4) Les pauvres, ils sont dérangés dans l'utilisation de leurs téléphones portables (souvenez-vous d'un article où j'en faisais mention) ? Vite, une réglementation.

5) Les élus sont mécontents, car cela va leur donner plus de travail ! Véridique, ne rigolez pas. MAIS, où vont-ils recaser les emplois qu'ils ont créés depuis tant d'années ? Il y en a des milliers.

6) Il a été créé dans la douleur, fait à la va-vite pour que le préfet ne la crée pas.

7) Voynet a signé pour Véolia en disant que dans 2 ans il faudrait rediscuter le contrat, ben voyons, appelez-nous neuneus !

8) Et autres affidés au conseil municipal, mais il faut bien manger.

9) Et ce plusieurs fois malgré une petite modification du projet, alors qu'elle (la centrale de compactage) est presque finie de construire !

10) Ils ont raison, moins de ripeurs = moins de risques d'accident. Je sais c'est cynique.

11) Cela a été démontré à plusieurs reprises sur différents sites ! Non rentable, énergivore, etc.

12) ça, ce n'est pas une première, mais au sein d'Est-Ensemble cela augure de belles passes d'armes ! Car ils sont vindicatifs ces deux-là.

13) Dans le genre : retenez-moi ou je vais faire un malheur !! Mais retenez-moi ! Il n'y a personne pour me retenir, dois-je revenir la queue entre les jambes au risque de faire sourire ?

14) Trop tard, elle est presque finie ! Tout un chacun peut voir ce beau mur de béton peint à côté de la villa Respiro. (Il me fait toujours rire ce mon à côté de... ça.

15) Non, mais tu plaisantes, normal de partager notre délire ors de prix avec les habitants des communes voisines est normal ? Va leur demander leurs avis !

16) Pour que ce soit le préfet qui impose une communauté de commune ? Belle idée en effet.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maurice Puault 742 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine