Magazine Environnement

Japon – Crise nucléaire : suivi et veille quotidienne

Publié le 11 avril 2011 par Greenpeacefrance

La catastrophe naturelle qui a frappé le Japon le 11 mars 2011, a causé la défaillance de plusieurs réacteurs nucléaires de deux centrales situées dans la région de Fukushima, à environ 250 km au nord de Tokyo. La situation concernant les centrales nucléaires de Fukushima, est de plus en plus alarmante.
Des explosions d’hydrogènes se sont produites sur plusieurs réacteur, libérant de fortes doses de radioactivité. D’autres réacteurs semblent être aussi dans une situation critique, notamment les piscines de refroidissements de combustibles, situées sur les toits de chacun des réacteurs.
Le Japon est durement éprouvé par ce séisme de grande ampleur, les conséquences pour la population sont terribles.

Greenpeace reste en alerte sur la situation japonaise tant que tout risque nucléaire n’est pas écarté.

Japon – Crise nucléaire : suivi et veille quotidienne

L’évolution de la situation au quotidien :

11 avril

Iitate-mura : un village fortement contaminé à 40 km de la centrale de Fukushima / communiqué de l’ACRO http://bit.ly/dRm67W

LeLes autorités japonaises élargissent la zone d’évacuation autour de Fukushima d’après Kyodo News, une bonne chose. Les habitants de Katsurao, Namie, Iitate, d’une partie de Kawamata et de Minamisoma sont priés de partir d’ici un mois. Mais les autorités doivent considérablement améliorer l’information aux personnes vivant dans la zone et dans les zones limitrophes !

à 10h15 heure française, un nouveau séisme a eu lieu, 7,1 sur l’échelle de Richter

8 avril

Modélisation de la dispersion des rejets radioactifs dans l’atmosphère à l’échelle mondiale: mise à jour et focus Asie http://goo.gl/Mnokq

Fukushima la vérité émerge peu à peu – le point sur la situation au 8 avril

Dès le 20 mars, Greenpeace a envoyé une équipe d’experts en radioprotection dans la zone de la centrale de Fukushima. (voir les portraits de l’équipe ici – en anglais)

Cette équipe a confirmé des niveaux de rayonnement de dix micro Sievert par heure dans le village de Iitate, à 40km au nord-ouest de la centrale de Fukushima / Daiichi et à 20 km au-delà de la zone d’évacuation officielle. Ces niveaux sont suffisamment élevés pour exiger l’évacuation.


View Map of Radiation Measurements by Greenpeace team in a larger map

Lire les billets publiés sur le sujet

Suivre en direct sur Twitter : http://twitter.com/greenpeacefr


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Greenpeacefrance 109791 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte