Magazine Photos

L’instantané miraculeux se fane d’un non-sens

Par Bougrenette

Celle qui se trompe de voûteJ’ai gravé par erreur une distraction légère sur ma mémoire peau, égratignée, estropiée, elle a l’imprudence de me distraire comme une épreuve déroutante.  Etourdie par cette absence, j’ai peur de l’oubli par omission, la crainte que ne se dissipe la particularité de ce désir est singulière. Sous la coquille fragile se cache l’absurde d’être aimée par défaut, comme on s’échappe dans un malentendu, une bavure au quotidien, le lapsus d’une vie naïve.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bougrenette 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines