Magazine Voyages

Siem Reap, 12 avril 1993

Publié le 12 avril 2011 par Safran
Siem Reap, 12 avril 1993
Notre coups de cœur du jour : le Ta Prohm.
Ta Prohm, qui n’a pas été dégagé de la végétation qui le dévore depuis des siècles. C’est l’image type d’Angkor, où la nature reprend ses droits ; les racines des fromagers forment des boas qui s’enroulent sur le moindre appui et semblent étouffer les pierres qui ne finissent pas lâcher prise. Tout est en ruine, les murs sont écroulés, d’énormes blocs de pierre barrent les passages.Heureusement, des enfants toujours prêts à vous guider pour quelques riels, nous emmènent dans ce dédale qui est leur terrain de jeux. “Par ici, look, Madam, no head Madam, Pol Pot no good !” En effet, les pilleurs ont fait disparaître de nombreuses têtes de statues sur tout le site d’Angkor, les derniers en date étant les Khmers Rouges qui en tirent sûrement de bons prix sur le marché parallèle des œuvres d’art. Ils ont attaqué, il y a deux mois, le Conservatoire d’Angkor, où étaient entreposés des chefs-d'œuvre de l’art khmer, et ont emporté des dizaines de sculptures dont la valeur estimée serait de 500 000 $ ! Mais, n’oublions pas que ces vols existent depuis la découverte d’Angkor, et qu’André Malraux fit aussi partie de ces amateurs d’art.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Safran 276 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine