Magazine Société

Chant des ouvriers

Publié le 12 avril 2011 par Unpeudetao

Nous dont la lampe, le matin,
Au clairon du coq se rallume
Nous tous qu'un salaire incertain
Ramène avant l'aube à l'enclume,
Nous qui des bras, des pieds, des mains,
De tout le corps luttons sans cesse,
Sans abriter nos lendemains,
Contre le froid de la vieillesse,

Refrain
Aimons-nous, et quand nous pouvons
Nous unir pour boire à la ronde,
Que le canon se taise ou gronde,
Buvons, (ter)
A l'indépendance du monde.

Nos bras, sans relâche tendus
Aux flots jaloux, au sol avare,
Ravissent leurs trésors perdus,
Ce qui nourrit et ce qui pare:
Perles, diamants et métaux,
Fruit du coteau, grain de la plaine;
Pauvres moutons, quels bons manteaux
II se tisse avec notre laine.

Quel fruit tirons-nous des labeurs
Qui courbent nos maigres échines !
Où vont les flots de nos sueurs?
Nous ne sommes que des machines.
Nos Babels montent jusqu'au ciel ,
La terre nous doit ses merveilles :
Dès qu'elles ont fini le miel,
Le maître chasse les abeilles.

Au fils chétif d un étranger
Nos femmes tendent leurs mamelles,
Et lui, plus tard, croit déroger
En daignant s'asseoir auprès d'elles;
De nos jours, le droit du seigneur
Pèse sur nous plus despotique :
Nos filles vendent leur honneur
Aux derniers courtauds de boutique.

Mal vêtus, logés dans des trous,
Sous les combles, dans les décombres,
Nous vivons avec les hiboux,
Et les larrons, amis des ombres ;
Cependant notre sang vermeil
Coule impétueux dans nos veines ;
Nous nous plairions au grand soleil,
Et sous les rameaux verts des chênes.

A chaque fois que par torrents
Notre sang coule sur le monde,
C'est toujours pour quelques tyrans
Que celte rosée est féconde;
Ménageons-le dorénavant,
L'amour est plus fort que la guerre ;
En attendant qu'un meilleur vent
Souffle du ciel ou de la terre.

- date : 1846.
- texte : Pierre Dupont.
- musique : Pierre Dupont.

********************************************************


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Le Chant d’un soldat

    Je suis le serf de la caserne, Misérable porte-giberne, Plus à plaindre qu'un portefaix ; Car nos bourgeois, race bâtarde, Ont fait de moi leur chien de garde.... Lire la suite

    Par  Unpeudetao
    SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Chant international

    Debout les damnés de la terre ! Les despotes épouvantés Sentant sous leurs pas un cratère, Au passé se sont acculés. Leur ligue folle et meurtrière Voudrait à... Lire la suite

    Par  Unpeudetao
    SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Chant : Premier mai

    C'est le Premier Mai. Debout, camarades ! Pour les travailleurs, pour les ouvriers, C'est un jour de fête ! Et tous, aujourd'hui, relevant la tête, Désertent... Lire la suite

    Par  Unpeudetao
    SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Chant du premier mai : Les Huit Heures

    Les travailleurs de l'usine, De l'atelier, du bureau, Ont des salaires de famine, Sont réduits au pain, à l'eau. Refrain : C'est huit heur's, huit heur's, huit... Lire la suite

    Par  Unpeudetao
    SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Chant du 14 Juillet, Marie-Joseph CHÉNIER

    Dieu du peuple et des rois, des cités, des campagnes, De Luther, de Calvin, des enfants d'Israël, Dieu que le Guèbre adore au pied de ses montagnes, En invoquan... Lire la suite

    Par  Unpeudetao
    SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Le chant du rossignol à minuit

    chant rossignol minuit

    Il s’en passe des choses ces temps-ci. Même si l’avion n’atterrit pas, ça plane un max chez les frondeurs. Dans ce monde dominé par l’ennui, un peu d’exercice n... Lire la suite

    Par  Ruminances
    CARICATURES, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Chant du coq, onomatopée et transcription vernaculaire

    La poule caquète, le poussin pépie, le coq chante. Selon les langues et les pays, la transcription phonétique de son chant prend des formes très différentes.... Lire la suite

    Par  Jbcondat
    INFO LOCALE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Unpeudetao 369 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte