Magazine Société

La chute annoncée de Laurent Gbagbo

Publié le 12 avril 2011 par Flavienneuvy

Ce qui frappe dans le drame ivoirien c'est que tous les évènements, absolument tous, étaient prévisibles et que tout s'est passé comme prévu. A partir de là, on ne peut qu'être stupéfait par l'entêtement de Laurent Gbagbo qui a refusé d'admettre l'évidence.

Reprenons depuis le début :

- avant les élections, comme prévu, chaque candidat s'engage la main sur le coeur à "respecter le verdict des urnes" qu'il lui soit favorable ou non.

- pendant le scrutin, comme prévu, de nombreuses fraudes sont signalées des deux côtés et l'élection est tendue. Le 27/11 j'écrivais que celui qui perdrait ne se laisserait pas faire, lire ici.

- après le scrutin, comme prévu, les deux camps revendiquent la victoire, tout est prêt pour le bain de sang comme je l'écrivais le 21/12, lire ici. Le bain de sang a bien eu lieu.

- Des mois et des mois de crise et, au fil du temps, l'évidence : Gbagbo est fini. Le 1er avril j'écrivais un texte intitulé "Gbagbo est fini". Lire ici

Gbagbo est tombé après quelques centaines de morts (peut-être 1000) sacrifiés sur l'autel d'ambitions personnelles démesurées.

Celui qui était surnommé "le boulanger" pour sa capacité à rouler ses adversaires dans la farine, est cuit. Il est prisonnier et sera traduit en justice.

On peut se demander pourquoi, alors que le scénario était clair, Laurent Gbagbo s'est accroché au pouvoir. Il aurait pu négocier facilement une sortie honorable. Il aurait été acclamé, présenté comme un sage ayant la lucidité de reconnaître sa défaite pour éviter un bain de sang. Il aurait pu sortir en héros et se trouver un exil doré. Non, il était dans un déni de réalité poussé par sa femme complètement illuminée et par quelques évangélistes. Gbagbo n'était plus dans la politique mais le mysticisme.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Flavienneuvy 1312 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine