Magazine Santé

Les messages de Sab

Publié le 12 avril 2011 par Yann Frat / Un Infirmier Dans La Ville

Sab m'a laissé ces messages sur la note précedente alors je le remonte pour faire une réponse globale...

Premier message

Bonjour,
Je parcours votre site depuis quelques temps et je voudrais vous faire part de mon expèrience dans le maintien à domicile de mon père.
Vous dites en effet qu'il faut s'appuyer sur des intervenants extérieurs. Mais comment on fait quand ils ne veulent pas venir ? Avec l'AS on essaie de mettre en place un passage d'un infirmier tous les jours, mais ils nous disent tous qu'on habite trop loin. Mon père est AGGIR 2. Mes parents ont donc le droit à plein de choses. Mais la seule chose qu'on a réussi à trouver il y a quelques mois, c'est 13h de ménage par mois.
On essaie de trouver d'autres intervenants, c'est impossible. Les professionnels ne veulent pas, même si on est dans leur secteur, les associations ne veulent pas non plus car on n'est pas dans leur secteur ou pour l'ADMR dont on dépend, il n'y a pas les aides qui pourraient nous convenir.
Et chercher des particuliers par nous même, on a déjà essayé. Mais là non plus on ne trouve pas.
On ne va pas le placer, il est suffisamment conscient pour savoir ce qui se passe autour de lui, il ne supporte pas d'être loin de la maison, il ne supporterait pas d'être enfermé (le placer quelque part équivaudrait à l'enfermer, quelque soit le dévouement dont ferait preuve le personnel), il refuserait de ne pas rester à la maison, et il serait invivable ailleurs qu'à la maison où pourtant il est déjà très difficile à vivre, mais où il a ses habitudes, la possibiltié d'aller se promener, etc...
Alors on fait comment ?

@sab

Je n'ai pas de réponse absolue car je ne suis pas encore au courant de toutes les situations en France et navarre... et en plus je ne peux donner qu'un avis personnel... Quelques remarques cependant...
1- Oui le secteur est important, on (les soignants) n'intervient pas n'importe ou et appeler quelqu'un qui n'est pas dans votre secteur est inutile...
2- Pourquoi les infirmiers contactés refuse t il exactement? Ce refus est il définitif? En avez vous parlé avec eux?
3- Que vous proposé les assos et pourquoi avez vous refusé?
4- La fin de votre message est déjà par définition insoluble et vous le dites vous même: vous ne voulez pas le placer mais "à la maison (...) il est déjà très difficile à vivre".
Si il est invivable a domicile mais non placable effectivement, la situation est passablement bloquée je vous l'accorde...
Cordialement
yann


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine