Magazine Politique

Hausse des prix du gaz et de l'essence : le gouvernement à la ramasse.

Publié le 12 avril 2011 par Leunamme

La grande affaire politico-médiatique du moment, ce sont les interventions militaires de l'armée française entre autres en Afrique. Outre que l'on peut s'interroger fortement sur leur finalité et leur efficacité, elles présentent au moins un avantage indéniable : faire passer au second plan la situation intérieure. D'ailleurs, au gouvernement ils ont tellement peur que cela ne suffise pas, qu'ils en rajoutent des kilos sur l'immigration, la burqa ou encore l'Islam.

Pourtant, il ne faut pas être grand clerc pour comprendre que le problème numéro un des Français, ce n'est pas la Côte-d'Ivoire ou la Lybie, ni les questions d'immigrations ou d'Islam. Ce qui inquiète les Français aujourd'hui, c'est la flambée des prix, et particulièrement la hausse vertigineuse des prix du gaz et de l'essence. Or, pour de nombreux Français, dont je fais partie, leur consommation énergétique est difficilement compressible.

Attention, je ne dis pas que le gouvernement ne fais rien, bien au contraire, il tente d'apporter des réponses. Ce qui prouve dans un premier temps qu'il a complètement conscience des difficultés des Français, et dans un second temps qu'il est incompétent puisque les solutions qu'il apporte sont inadéquates, et qu'il le sait très bien.

Le prix du gaz a augmenté de près de 5 % en avril, soit une hausse de presque 20 % depuis avril 2010. Cette date n'est pas innocente, puisqu'il s'agit de celle à partir de laquelle le gouvernement a décidé de ne plus proposer lui-même les prix du gaz et de l'électricité, laissant cette initiative aux entreprises. Le premier ministre a dès lors beau jeu de nous annoncer le gel des prix pendant un an, ce qui se passe aujourd'hui n'est rien d'autre que les conséquences de sa politique.

En ce qui concerne le prix de l'essence, je reconnais que le gouvernement n'y est pour rien dans son augmentation. Cependant, il aura mis le temps pour réagir. Et quelle réaction ! Mme Lagarde propose de mettre en place un dispositif de déductions d'impôts pour ceux qui déclarent le frais kilométriques, dispositif qui serait financé par les compagnies pétrolières. Qu'on fasse payer ces dernières, en soi, c'est bien, mais ce que Mme Lagarde oublie, c'est que 50 % des Français ne paient pas d'impôts, et que sur les 50 % qui restent, une majorité ne déclarent pas les frais kilométriques. pourtant, tout le monde ou presque a bien une voiture, non ? Et avec le dispositif proposé, c'est encore les moins fortunés qui seront le moins aidé.

Mais bon, qu'à cela ne tienne ! Ce sont certes des branquignoles en matière d'économie, mais au moins, ils ont interdit la burqa : on est sauvés !

Sur le sujet :

Je vous conseille le billet de Mourad Ghazli, ancien candidat pour être à la tête de l'UMP en 2002.

Sur d'autre sujet :

Malakine avec son blog horizons reprend du service, et défend la légalisation du cannabis.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Leunamme 1306 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines