Magazine

Voyage voyage au pays des beeeeh

Publié le 03 février 2008 par Soliblog
Un VVAPDB un peu spécial, et je ne fais pas ici allusion à la "SEMAINE MUSICALE" programmée jusqu'à ce soir minuit heure de Soliblog, même si je viens en fait de le faire, les plus spéciaux d'entre-vous l'auront noté, mais cessons là ces digressions car l'heure (de Soliblog ou non) est grave: des moutons se sont perdus à Roquebrune-Cap-Martin.   Je laisse maintenant la plume au journaliste - un certain O.p.- du quotidien NICE-MATIN qui m'a révélé l'affaire:     "Roquebrune-Cap-Martin : Moutons perdus sans collier... Recherche maître désespérément ! Six moutons dont trois agneaux attendent leur propriétaire au service de l'environnement de la commune.   Pour être amusante, cette affaire pose pourtant bien des soucis à Laurence Marty, désormais en charge d'une mini-bergerie : « Depuis leur capture sur l'avenue de Bellevue, nous sommes obligés de nous en occuper. Nous ne pouvons pas les laisser dehors parce que nous n'avons aucun papier pour leur vaccination. Nous allons même devoir faire appel à un vétérinaire. Heureusement que M. Alarcon, qui s'occupe des ânes qui travaillent pour la commune, a pu nous conseiller et nous aider. »   Le mystère plane encore totalement sur la provenance de ces ovins qui ont été retrouvés le 22 janvier après une chasse de deux jours.   « Les policiers municipaux, raconte encore la responsable du service environnement, étaient appelés régulièrement par des habitants qui les avaient vus déambuler : d'abord sur la route de la 1re DFL, puis sur le chemin de Menton. Ils ont finalement été attrapés sur l'avenue de Bellevue. Heureusement qu'ils n'ont pas causé d'accident de la circulation. »   Se sont-ils échappés d'une campagne où le propriétaire ne vient que rarement ? Viennent-ils d'élevages situés dans le moyen pays ? Tout le monde s'interroge et aucun éleveur ne se manifeste. Le propriétaire ne pense d'ailleurs peut-être pas que les moutons aient pu aller jusqu'à Roquebrune. Le service environnement espère être rapidement contacté au 04.92.10.47.55 afin de se débarrasser de ces animaux certes sympathiques, mais tout de même bien encombrants."   Si vous connaissez le propriétaire de ces pauvres bestiaux, si vous êtes le propriétaire de ces pauvres bestiaux, si vous souhaitez adopter ces pauvres bestiaux, vous savez ce qu'il vous reste à faire... Sur ce, poursuivons notre "SEMAINE MUSICALE" .

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Soliblog 84 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte