Magazine Football

En attendant Man Utd - Chelsea (CL)

Publié le 12 avril 2011 par Dlem

Les rouges de Manchester accueillent les bleus de Chelsea avec un léger avantage acquis au match aller, ce soir, en quart de finale retour de la coupe aux grandes oreilles.

utd_chelsea_001

Et la journée va être longue, surtout qu'il pleut, chez moi ! Nous y voici donc, à ce fameux match retour... Après une petite parenthèse en championnat gérée de main de maître par Fergie et ses hommes face à Fulham, où notre bouffeur de bubble gums préféré a pu laisser plusieurs cadres au repos tout en donnant du temps de jeu à certains revenants, nous sommes prêts à en découdre avec les bodybuilders londoniens. Le buteur du match aller, lui, a pu profiter de sa fucking suspension pour se reposer pendant six jours et ainsi affûter ses crampons pour le deuxième round. Rooney sera chaud boulette, libérez la bête !

Malgré une position favorable acquise dans la sueur il y a une semaine, les Red Devils se souviendront qu'il y a un an, au même stade de la compète, ils avaient livré 30 minutes de rêve face au Bayern, pour un score de 3-0, avant de prendre un but, de perdre Rafael pour carton rouge et de prendre un deuxième but fatal en fin de match, qualificatif au nombre de buts à l'extérieur. Toute la difficulté du match de ce soir sera donc d'aller accentuer notre avance, tout en protégeant nos filets, car si Chelsea venait à marquer le premier, les choses deviendraient bien plus complexes. Mais Sir Alex va pouvoir aligner une défense solide, peut-être la plus solide d'Europe. Une défense où seul Rafael reste incertain pour ce soir mais où Rio Ferdinand, impérial au match aller, devrait retrouver Vidic et Evra. Van der Sar, qui était lui aussi en congé ce week-end, sera évidemment le choix numéro un pour dégoûter les attaquants de Chelski. Au milieu, Sir Alex a le choix. Carrick, lui aussi très efficace au Pont de Stamford, n'est rentré qu'à trois minutes de la fin samedi dernier, ce qui laisse présager d'une titularisation. Autre joueur laissé au repos, Ji-Sung Park et ses cinq poumons pourraient jouer un rôle important dans la bataille du milieu. Anderson a quand à lui emmagasiné du temps de jeu et apporterait de la verticalité dans les remontées mancuniennes. Scholes et Gibson se tiennent également prêts à manger du bleu. Sur les ailes, on imagine mal notre flanc droit sans Valencia, tandis que l'excellent Nani devrait continuer à gauche après une grosse perf contre Fulham. A moins que Fergie ne lui préfère l'expérience de notre légendaire Ryan Giggs, comme au match aller. Devant, Rooney, évidemment, seul ou accompagné de la technique de Berbatov ou de la vivacité de Chicharito.

On le sait, Chelsea désire ce trophée plus que tout au monde et s'imagine que le monde est contre cette idée de voir l'argent d'Abramovich triompher dans la plus prestigieuse des compétitions de clubs. Les Blues sont persuadés d'avoir été volés au match aller. Une nouvelle fucking disgrace qui pourrait bien motiver des joueurs qui, pour la plupart, n'auront peut-être plus d'autre occasion de remporter ce Graal. Carlo Ancelotti dispose lui aussi d'un noyau quasiment au complet mais son équipe ne devrait pas être très différente de celle du match aller, avec Torres et Drogba aux avant-postes. On croisera les doigts pour que le buteur espagnol allonge encore un peu sa période de doute sans le moindre but depuis son arrivée dans la capitale.

Pour se foutre encore un peu de pression avant ce soir, on se souviendra que l'an dernier, dans la foulée du cauchemar munichois, Chelski était venu s'imposer 1-2 à Old Trafford en championnat. Un score qui qualifierait les Blues. Mais depuis cette amère défaite, qui nous coûta au final ni plus ni moins que le titre, le Théâtre des Rêves est redevenu une véritable forteresse où personne n'a pu s'imposer. 27 matches sans défaite, tel est le bilan à domicile de notre équipe depuis cette défaite. De plus, les amateurs de statistiques apprendront peut-être que United n'a jamais été éjecté de la compétition dans un match à élimination directe après une victoire à l'extérieur au match aller. Chiffres ou pas, nous devons nous préparer à 90 minutes (et plus si affinités) de stress intense entre deux équipes qui se connaissent par coeur et qui désirent autant l'une que l'autre progresser en demi-finale. Le public d'OT aura également son rôle à jouer et on imagine déjà une de ces soirées spéciales où le cliché du 12ème homme n'en est plus un.

Wembley a fixé un triple rendez-vous aux Red Devils. Une qualif ce soir nous rapprocherait d'une finale dans le stade national 2.0, où United se rendra déjà ce samedi pour y affronter City (écrasé ce lundi par Liverpool) en demi-finale de la FA Cup. Il va sans dire que la finale aura également lieu dans ce même stade. L'idée d'un remake du triplé 99 est bien utopique (surtout quand on regarde Barcelone jouer), et la priorité reste selon moi le championnat, mais quand nos adversaires dans les autres compétitions se nomment Chelsea et Shitty, il n'y a pas photo, il nous faut repousser d'éventuelles éliminations aux tours suivants.

COME ON RED DEVILS !

Onze possible : Van der Sar, Rafael, Ferdinand, Vidic, Evra, Valencia, Carrick, Scholes, Park, Nani, Rooney.

Prono : 2-1

Bon match à tous.

GLORY GLORY MAN UNITED


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dlem 1447 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines