Magazine

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo s'est rendu aux forces de Ouattara

Publié le 12 avril 2011 par Graeme

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo s'est rendu aux forces de Ouattara La Mission des Nations Unies en CĂ´te d'Ivoire (ONUCI) a confirmĂŠ lundi 11 avril que l'ancien PrĂŠsident Laurent Gbagbo s'ĂŠtait rendu aux forces loyales au PrĂŠsident ĂŠlu Alassane Ouattara et qu'il ĂŠtait actuellement en dĂŠtention. ÂŤ L'ONUCI fournit protection et sĂŠcuritĂŠ conformĂŠment Ă  son mandat du Conseil de sĂŠcuritĂŠ Âť, a prĂŠcisĂŠ le bureau du porte-parole du SecrĂŠtaire gĂŠnĂŠral de l'ONU.


Le Conseil de sĂŠcuritĂŠ a eu des consultations lundi matin au cours desquelles le SecrĂŠtaire gĂŠnĂŠral adjoint des Nations Unies aux opĂŠrations de maintien de la paix, Alain Le Roy, a fait un exposĂŠ de la situation.

A l'issue de ces consultations, M. Le Roy a expliquĂŠ Ă  la presse que M. Gbagbo et son ĂŠpouse se trouvaient actuellement entre les mains des forces du PrĂŠsident Ouattara Ă  l'HĂ´tel du Golf. Cet hĂ´tel est la rĂŠsidence de M. Ouattara depuis le dĂŠbut de la crise.

Le couple Gbagbo se trouve dans un appartement de l'hĂ´tel. A la demande de M. Gbagbo, sa sĂŠcuritĂŠ est assurĂŠe par l'ONUCI, a indiquĂŠ M. Le Roy.

"C'est Ă  M. Ouattara et Ă  ses conseillers juridiques de dĂŠcider ce qu'il adviendra de M. Gbagbo", a-t-il ajoutĂŠ. "Il est possible qu'il veuille le poursuivre en justice. C'est Ă  lui de dĂŠcider."

Concernant le dÊroulement des ÊvÊnements, le SecrÊtaire gÊnÊral adjoint a prÊcisÊ que "ce sont les forces de M. Ouattara qui sont entrÊes dans la rÊsidence (de M. Gbagbo) pas l'ONUCI ni la Force (française) Licorne".

Ces derniers jours, Laurent Gbagbo ĂŠtait retranchĂŠ dans sa rĂŠsidence Ă  Abidjan. Depuis l'annonce des rĂŠsultats du second tour de l'ĂŠlection prĂŠsidentielle du 28 novembre 2010 qui a ĂŠtĂŠ remportĂŠ par Alassane Ouattara, M. Gbagbo refusait de cĂŠder le pouvoir entraĂŽnant une grave crise politique et humanitaire en CĂ´te d'Ivoire.

MĂŞme si la reddition de M. Gbagbo est une "ĂŠtape importante" pour la CĂ´te d'Ivoire, "la crise n'est pas finie", a insistĂŠ lundi M. Le Roy, qui a estimĂŠ qu'il y aurait certainement des poches de rĂŠsistance de partisans de M. Gbagbo Ă  Abidjan.

Le Sous-SecrÊtaire gÊnÊral de l’ONU aux droits de l'homme, Ivan Simonovic, a dÊclarÊ aux journalistes à New York après son retour d'une mission d'enquête en Côte d'Ivoire que  des violations gÊnÊralisÊes et systÊmatiques  Êtaient commises à Abidjan, y compris des attaques contre des manifestants pro-Ouattara, des pillages, et le viol de militants politiques.

Il a ajoutÊ que des experts de l'ONU des droits humains estiment que 400 personnes ont ÊtÊ tuÊes à Abidjan, avant la rÊcente escalade de la violence dans la ville et que 150 d'entre elles sont mortes après avoir ÊtÊ visÊes dÊlibÊrÊment avec des armes lourdes.

"Le problème actuel d'Abidjan est le vide sÊcuritaire", a dÊclarÊ M. Simonovic.  La plupart des policiers et des gendarmes ne sont pas à leur poste , a-t-il ajoutÊ. Selon lui, la situation humanitaire semble plutôt dÊsespÊrÊe.

Source : ONU (communiquĂŠ)



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Graeme 12261 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte