Magazine Médias

La jetée, un tremplin vers le futur

Publié le 12 avril 2011 par Mcetv

http://static.mcetv.fr/img/2011/04/la_jetee_chris_marker3.jpg

En 1962, Chris Marker réalise un court métrage qui s’avérera être un film décisif dans l’histoire du cinéma de science-fiction

 

Le court-métrage de Chris Marker, sorti en 1962, n’est pas un film, c’est un défilé de photos qui forment diaporama. La voix du narrateur fait office de connexion avec notre rapport classique au cinéma. Rapidement, le spectateur oublie que les personnages ne parlent pas, qu’ils expriment tout par leur regard, leur visage, éventuellement leur corps.

Au démarrage, la jetée d’Orly. Cette longue avancée de béton surplombe l’aéroport. À l’époque, les familles s’y promènent le dimanche pour admirer les avions au décollage, à l’atterrissage. Le personnage principal se souvient qu’enfant, il observait lui aussi le spectacle dominical depuis cette terrasse. Lorsqu’un après-midi, il assiste à une scène qui le hantera toujours : la mort d’un homme devant le visage effaré d’une jeune femme.

La jetée, un tremplin vers le futur

La narration plonge alors dans la science-fiction : une guerre apocalyptique. La destruction de Paris. Un monde ravagé. Des survivants cachés sous terre.

Le héros est prisonnier, il vivote dans une sorte de cellule, un trou à rats, rattaché au passé par son souvenir de l’accident sur la jetée. Il devient alors le cobaye de scientifiques qui cherchent à ouvrir un corridor temporel« pour appeler le passé et l’avenir au secours du présent ». L’homme est envoyé dans sa réminiscence et entame une série de rencontres régulières avec la jeune femme d’Orly. Il se rapproche d’elle, il démarre une liaison amoureuse. Jusqu’à ce que les physiciens qui le téléportent dans le passé décident de le transférer dans le futur.

Vous connaissez la fin si vous avez vu un blockbuster des années 90 avec Bruce Willis, réalisé par un ancien Monty Python. À vous de deviner quel film est l’adaptation de ce brillant court-métrage qui pose une question majeure : que peut-on faire dire à une image ? Tout ce que le narrateur veut. Faites défiler des photos, inventez l’histoire et vous deviendrez peut-être les descends du génial Chris Marker.

Bénédicte Crabouillet

La jetée, de Chris Marker, 1962, avec Hélène Châtelain, Davos Hanich, Jacques Ledoux


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mcetv 493 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines