Magazine Journal intime

Jouer avec le feu (première chose dangeureuse parmi les 50!)

Par Vanessav
J'ai toujours été persuadée que la connaissance et la pratique permettaient d'éloigner les peurs, les ostracismes ou les préjugés. J'appliquais encore fébrilement la pratique aux dangers réels: les approcher pour se sensibiliser.
Alors oui, je comptais bien prendre des cours de bricolage avec le lutin (laissant le papa choisir ou non cette voie). J'ai peur d'utiliser les outillages, de mal choisir les matériaux, de ne pas savoir faire... bien plus que la peur de me faire mal. Le papa est plus dans l'angoisse du danger. Je souhaitais proposer au lutin de vrais cours pour savoir faire le minimum.
Jouer avec le feu (première chose dangeureuse parmi les 50!)Les dangers domestiques ont été considérés à la maison sur des principes de toxicité plus que du reste.
Nous n'avons pas mis de rebords sécurité aux meubles. Je préférais lui dire à chaque fois, mettre ma main entre lui et sa tête (ses yeux) dans les cas extrêmes ou... le laisser se cogner.
Je lui ai mis dans les mains des couteaux pointus, des paires de ciseaux, des éplucheurs. Je n'avais pas préparer de leçons mais je rêvais déjà des couteaux japonais et d'un apprentissage pour tous. J'en reparlerais.
Pour s'adapter au danger de la brulure, je lui ai fait approcher la chaleur: une tasse de thé très chaud, la main bien ouverte, paume vers le danger, très éloignée vers le plus près, à lui de s'arrêter quand il ressentais le trop chaud; pareil pour la vitre du four.
Toutes ses approches ont été à chaque fois faites ensemble, à l'avance, au calme.
Jouer avec le feu (première chose dangeureuse parmi les 50!)Mais cela fait quelques temps qu'un livre m'attire. Oui j'en ai parlé au papa, rapidement, succinctement, juste pour ne pas (tout/trop) faire derrière son dos. J'attends encore la version française, parce que là, malgré le fait que je puisse saisir grossièrement le propos, je ne peux pas me contenter de l'approximatif, je testerais bien quelques uns de 50 dangers à faire faire aux enfants que proposent Gever TULLEY et Julie SPIEGLER dans "Fifty Dangerous Things (you should let your children do)"
Je commencerais surement par les 5 premières choses (soit 6) que l'auteur nous donne dans sa présentation (voir la vidéo ci-dessous). Et c'est vrai que j'ai commencé aussi par le feu.
Doucement et depuis longtemps: souffler sur une allumette pour apprendre le souffle (par la bouche et le nez)
Jouer avec le feu (première chose dangeureuse parmi les 50!)et puis maintenant par des activités plus complexes pour lui (4 ans 1/2):
avec une bougie, des allumettes, une boite d'allumettes, un bol d'eau en céramique (ou verre).
Nous avons appris ainsi quelques éléments de base:
- allumer une allumette d'un geste franc, de lui vers l'extérieur
- garder l'allumette horizontale
- allumer la mèche de bougie
- éteindre l'allumette (en soufflant ou/et en la jetant dans l'eau: entendre le grésillement du "tout éteint")
- se confronter à une très légère brulure (au cas où) en plongeant le doigt dans l'eau froide voir si ce n'est pas juste un "coup de chaud"
Jouer avec le feu (première chose dangeureuse parmi les 50!)*source évaluation de la surface brulée (la paume correspond à 1%: dès 9% la victime doit être perfusée), lien très détaillé sur le risque de brulure
En cas de brûlure, effectuerla procédure des trois 15:
- 15 minutes sous l'eau
- température de l'eau à 15°C
- dans les 15 minutes qui suivent la brulure
Bien-sûr Gever TULLEY va bien plus loin dans l'approche des dangers. Et je le rejoins dans de nombreux aspects: ma fascination pour les enfants coupant avec des couteaux très pointus et bien aiguisés, l'acquisition de la conscience d'eux-même à travers l'utilisation d'un outil, la prise de responsabilité de ne pas se blesser ou blesser autrui mais aussi la capacité d'adaptation des enfants en terrain connu. Reste à faire des situations dangereuses des terrains à connaitre et à rendre sécuritaires sans limiter l'acte: accompagner les expériences, prévenir les risques, se préparer aux blessures.
Alors oui, nous ferons sûrement du feu pour apprendre les principes de base du feu: la prise d'air, la combustion et l'échappement. De quoi donner envie d'aller encore plus loin (avec respect, responsabilité et humour)
sous-titres en français à choisir dans les langues proposées
et cette autre vidéo pour voir ce que contient le livre (cette fois-ci en anglais)

Fifty Dangerous Things Interview with Gever Tulley par DadLabs

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vanessav 1193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte