Magazine Poésie

Passage d'un poète

Par Vertuchou

   Le poète est passé : un remous dans l'argile
   se dresse en monument,
   avec soudain le bras qui se profile,
   la lèvre et l'oeil aimants ;
   Le poète est passé : le ruisseau qui hésite,
   devient fleuve royal ;
   il n'a plus de repos ni de limites ;
   il ressemble au cheval.
   Le poète est passé : au milieu du silence
   s'organise un concert,
   comme un lilas ; une pensée se pense,
   le monde s'est ouvert.
   Le poète est passé : un océan consume
   ses bateaux endormis.
   La plage est d'or et tous les ors s'allument
   pour s'offrir aux amis.
   Le poète est passé : il n'est plus de délire
   qui ne soit oeuvre d'art.
   Le vieux corbeau devient un oiseau-lyre.
   Il n'est jamais trop tard
   pour vivre quinze fois : si le poète hirsute
   repasse avant l'été,
   consultez-le car de chaque minute
   il fait l'éternité.

   Alain Bosquet


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vertuchou 94 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine