Magazine Football

Scholes tacle City avant Wembley

Publié le 15 avril 2011 par Dlem

Scholescity_2585742Avant un derby, il est de bon ton de se lancer quelques piques via les médias, histoire titiller un peu l'adversaire, ou de le replacer un peu, des fois qu'il se verrait tout beau un peu trop vite.

Une fois n'est pas coutume, c'est le très discret Paul Scholes qui s'est lâché en moquant le fait que depuis qu'ils sont le plus grand club du monde, Shitty n'a rien gagné et n'a encore jamais réellement vaincu son illustre voisin.

Quand ils sont 4èmes ou 5èmes, je ne pense pas qu'on puisse les qualifier de concurrent principal. Nos plus sérieux rivaux sont évidemment Arsenal et Chelsea. Je pense que City est un rival uniquement à cause de leur situation géographique. C'est pareil pour Liverpool.

Depuis qu'ils ont tout cet argent, ça nous a certainement aidé et motivé davantage au moment de les affronter. Nous étions fort proches lors des cinq ou six derniers matches. Ça doit les agacer de n'avoir pu nous battre qu'une fois (depuis le rachat du Cheik Mansour) et ce match était une demi-finale aller de Carling Cup, que nous pouvions rattraper au match retour.

Nous avons remportés plusieurs de ces rencontres grâce à des buts dans les dernières minutes.  Je l'ai fait, Michael Owen l'a fait et Wayne Rooney l'a fait la saison dernière. C'est peut-être là la différence entre les deux équipes. Nous avons la conviction que nous pouvons battre n'importe qui, et je ne suis pas sûr que City ait cette qualité. Mais leurs dépenses ne nous concernent pas, si ?

Et Paul est bien décidé à empêcher les bleus de Manchester de fêter quoi que ce soit ce week-end après le match à Wembley ce samedi pour le derby des demis en Cup :

Ça fait mal. Je me souviens être allé à Maine Road et avoir perdu 3-1 là-bas, c'était horrible. On déteste perdre contre qui que ce soit, mais City ? Ça vous rend encore plus déterminés.

J'ai des Blues dans ma famille et il y a également beaucoup de Reds ; l'envie de gagner est donc énorme.

C'est une demi-finale à Wembley, c'est énorme.

C'est le plus gros match que nous ayons eu à jouer contre City depuis longtemps. Le perdant, quel qu'il soit, sera anéanti.

Il parle pas beaucoup le Paulo, mais quand il le fait, ça déborde de bon sens. Contrairement à ses vrais tacles sur les terrains d'Angleterre, ceux-ci ont au moins le mérite de ne pas nous faire stresser !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dlem 1447 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines