Magazine Internet

Le deal Microsoft-Yahoo est loin d’être fait

Publié le 04 février 2008 par Sylvain Ratton

Depuis l’annonce d’une offre de rachat hostile de Microsoft sur Yahoo (voir “Microsoft vise le rachat de Yahoo!“), les déclarations entre les uns et les autres ne cessent de “fuser”.

google lego
Tout d’abord, sur le blog officiel de Google, le directeur juridique David Drummond a dénoncé l’”offre hostile” de Microsoft, qu’il a accusé de vouloir “exercer la même influence illégale et inappropriée sur l’internet qu’il a eu sur les micro-ordinateurs“. Et il poursuit, “Il ne s’agit pas de simple transaction financière (…) mais de préserver les principes de base de l’internet, “l’ouverture et l’innovation”“. Il affirme aussi que Microsoft et Yahoo! ensemble auraient “une part gigantesque de la messagerie instantanée et des comptes de courriels“.

logo ms
Dans une réponse sur le site de Microsoft, le directeur juridique, Brad Smith, a rétorqué que c’était au contraire Google qui dominait le marché de la publicité en ligne et avait “amassé 75% du marché mondial des recherches sur internet et sa part continue à grossir“, dont plus de 65% aux Etats-Unis et 85% en Europe. “Microsoft et Yahoo à eux deux ne totalisent que 30% aux Etats-unis et à peine 10% en Europe. (…) Microsoft souhaite ouverture, innovation et protection de la confidentialité sur Internet. Nous pensons qu’une alliance Microsoft/Yahoo va dans ce sens.

yahoo smile
De son côté, le numéro deux de la recherche sur Internet n’a pas vraiment répondu, indiquant seulement qu’il étudie de près cette offre. Il semblerait même que les dirigeants de Yahoo! évalue la possibilité de créer une alliance avec Google. Ainsi, le Wall Street Journal indique que Yahoo! négocierait une alliance avec son rival Google pour lui confier son activité de publicité en ligne en Europe, et a même envisagé de lui confier toute son activité publicitaire mondiale. De plus, le management de Yahoo! considére que l’offre de Microsoft à 31$ par action sous-évaluerait la compagnie alors même que Microsoft propose une surprime de 62% par rapport au cours actuel de l’action. Yahoo! chercherait-il à faire monter les enchères ?

dollars liasses
En tout cas, une telle opération risque de soulever de nombreuses questions. Pour cela, la commission des affaires judiciaires du Congrès américain a annoncé qu’elle organiserait une audition le 8 février pour examiner cette offre de rachat de la part de Microsoft. La Commission européenne aura également son mot à dire. Si elle n’a pas encore commenté cette action signé MS, la Commission pourrait voir d’un mauvais oeil ce rachat. En effet, Bruxelles est plutôt allergique aux abus de position dominante et a déjà lourdement condamné Microsoft pour de telles pratiques. Serait-ce le début d’une longue affaire…

Partagez cet article


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sylvain Ratton 334 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine