Magazine

Un Ubuntu plus beau, plus simple avec elementaryOS

Publié le 18 avril 2011 par Jpmonette

J’ai découvert récemment cette nouvelle distribution Linux nommée elementaryOS (ou eOS) basée sur Ubuntu qui a pour but de créer une distribution Linux plus belle, avec de meilleures applications par défaut, tout en diminuant le besoin d’utiliser la console. La première version stable nommée Jupiter a vu le jour le 31 mars dernier et elle est disponible en commande ou directement en téléchargement.

« …créer une distribution Linux plus belle, avec de meilleures applications par défaut, tout en diminuant le besoin d’utiliser la console. »

Le projet elementary s’est partiellement fait connaître grâce à un thème d’icônes existant pour les utilisateurs de GNOME elementary Icons. Ce thème (qui est très joli) est le 2ième plus téléchargé sur GNOME-Look (la référence pour GNOME) et a grandement inspiré les graphistes travaillant sur Ubuntu.

Capture d'écran du bureau de elementaryOS (eOS version Jupiter)

Capture d'écran de elementaryOS (version Jupiter)

Attaché au développement de elementaryOS, il y a plusieurs applications en cours de développement. Parmi celles-ci, on retrouve le navigateur Web Midori (utilisant WebKit), le client de messagerie Postler, le carnet d’adresses Dexter ainsi que plusieurs autres applications (une liste est disponible sur Wikipédia).

Cliquer ici pour voir la vidéo.

Pour ceux qui sont intéressés par la distribution, je vous invite à aller la télécharger. Cependant, je ne la considère pas encore assez complète pour servir de distribution principale, donc amusez-vous, découvrez là et n’hésitez-pas à faire parvenir vos idées et vos commentaires à l’équipe de développement!

Télécharger elementaryOS 0.1 Jupiter i386


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jpmonette 161 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog