Magazine Société

Jazz in Beaulieu

Publié le 18 avril 2011 par Lommedesweppes
Jazz in BeaulieuJazz in BeaulieuJazz in BeaulieuJazz in BeaulieuJazz in BeaulieuJ'en eus la révélation un soir de printemps. Je sortais du LCP Délivrance où une réunion du Bavard s'était terminée tardivement. La nuit commençait à tomber. Le fond de l'air était doux et l'ambiance était calme. Je suis remonté dans ma voiture, j'ai mis le contact et j'ai roulé. La vision du paysage et des maisons si particulières de la cité jardin des cheminots fit naître dans ma tête un air de jazz. Ma route n'était plus alors qu'un long travelling avant sur la musique du film LA Confidential. Il faut dire que je suis un grand lecteur des romans policiers de James Ellroy ou de Raymond Chandler (qu'on peut trouver dans toutes les bonnes médiathèques, dont l'Odyssée à Lomme). Mais ces notes qui me trottaient dans la tête s'inscrivaient parfaitement dans ce que je ressentais à cet instant présent.
Eh oui, la Délivrance vaut bien un air de jazz ! Et je ne suis pas le seul à le penser, puisque dernièrement, le département jazz de l'école de musique de Lomme a investi la salle Beaulieu pour lui dédier un long week-end. Je n'ai pu assister au spectacle donné par le groupe Captain Mercier le vendredi soir, ni à la prestation du trio Thomas Grimonprez le samedi soir, ainsi qu'aux animations du samedi après-midi. Mais celles et ceux qui purent en profiter m'assurèrent qu'ils avaient passé un bon moment.
Quant à moi, arrivé sur place le dimanche à 14 heures, je n'en bougeais plus ensuite jusqu'à 19 heures. J'eus droit aux musiciens du big band de Lomme dans la salle Raoul Dautry. Nous eûmes droit notamment à une intervention des jeunes élèves percussionnistes qui jouèrent avec l'orchestre. Il était agréable de voir leur plaisir à se produire en public et la complicité qui semblait les unir à leur enseignant. C'est le big band de Ronchin qui enchaîna, faisant lui aussi voir ses multiples talents, et notamment ses solistes à la trompette.
Le clou de la journée, ce fut à 17 h 30 dans la grande salle de spectacle. A l'initiative de Thomas Grimonprez, votre tromboniste préféré, les meilleurs musiciens de jazz de la région étaient réunis autour de Franck Tortiller, vibraphoniste et ex-directeur de l'Orchestre national de Jazz. Ce fut une heure de pur bonheur musical et de démonstration époustouflante.
De quoi donner envie de revenir ! D'ailleurs, renseignements pris auprès de Philippe Leroy, notre bien aimé et vénéré directeur de l'école de musique, il semblerait que l'objectif soit de pouvoir renouveler l'opération tous les deux. Donc, si tout va bien, rendez-vous en 2013. Ainsi, les amateurs de jazz, avant de se rendre à Jazz in Marciac en août, pourront venir à Jazz in Beaulieu en avril.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lommedesweppes 1875 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine