Magazine

Et toc, dans les dents

Publié le 19 avril 2011 par Angelita
Share

Et toc, dans les dents

Celles et ceux qui me lisent depuis un sacré bout de temps savent que je suis absolument contre le travail du dimanche.

Pourtant faire ses courses le dimanche, ou aller em* les employés qui bossent ce jour-là, c’est monnaie courante pour certains.

La sortie dominicale se fait maintenant dans les magasins.

Quant tu rentres le lundi au boulot et qu’on te pose la question, qu’as-tu fait ce dimanche ? J’aurai vraiment honte de dire que j’ai fait les magasins.

Pourquoi une telle prise de position de ma part. J’ai travaillé dans le commerce pendant de nombreuses années. Certains jours fériés, on travaillait. Certains dimanche avant Noël, on travaillait. Et n’allez surtout pas croire que l’on était payé double, c’est de la foutaise.

Comem de la foutaise ceux qui disent, maintenant que les salariés qui travaillent le dimanche sont volontaires et sont payés selon la loi. Que nenni, les lois sont facilement détournés et les décrets aussi. Et puis, ces fameuses zones d’ouverture. Il y a de plus en plus de zones ouvertes, plus de passe droits. Si celui qui habite dans une zone touristique, il ne sera pas payé plus et ces zones ont tendance à augmenter. Bref, je suis contre et resterai contre le travail du dimanche. D’ailleurs, je ne mets pas les pieds dans un magasin ce jour-là ou un jour férié.

Et je suis bien contente car, encore une fois, la France s’est fait épinglée puisqu’elle n’est pas conforme avec la loi.

L’Organisation Internationale du Travail a enquêté, suite à la demande du syndicat FO et elle a statué.

L’ouverture des magasins du dimanche correspond à des préoccupations économiques et ne se soucie pas du bien-être du salarié. Bien entendu, on s’en doutait de ça. Faire du chiffre, du chiffre et tant pis pour les gens qui ont une famille. Eux ils doivent obéir, travailler et surtout payer des heures supplémentaires s’ils doivent faire garder leurs enfants, ce jour-là. Car croyez-vous que les employeurs se préoccupent si le mari et la femme travaillent en même temps, ce jour-là. Que nenni, surtout si ce sont des enseignes différentes. Selon une étude, 6,5 millions de salariés étaient concernés en 2008. Quel est leur nombre maintenant à travailler le dimanche. Il n’a certainement pas baisser.

L’OIT a donc demandé à la France de continuer à parler avec les partenaires sociaux afin que tous les éléments soient pris en compte et que chacun puisse s’y retrouver. On attend, on attend. Notre gouvernement et notre Président ont autre chose à faire en ce moment, que de se préoccuper du bien-être des salariés. Faire la guerre en Lybie, ça compte énormément.

Google Buzz

Share&id;

ééIl m’arrive aussi de faire mes courses le dimanche matin car je déteste les faire quand il y a trop de monde (comme le samedi aprèm). Et pourtant je ne suis pas favorable au travail dominical. Je le serais un peu plus si les personnes VOLONTAIRES étaient payées réellement davantage (et non symboliquement).

&cpage;

Comme je partage ton point de vue !

Nous, on nous a bien fait rédiger, sous la menace pour ainsi dire, un genre de lettre de motivation pour travailler le dimanche… Juste histoire pour notre employeur de se couvrir vis-à-vis de l’inspection du travail…
Impossible, en plus, de choisir les dimanches de présence, j’ai vu une gamine ne pas pouvoir assister au repas organisé par sa famille pour ses 20 ans sous prétexte qu’elle aurait dû demander un mois et demi à l’avance à être de repos ce jour-là…
Et moi, l’été dernier, j’ai eu le droit de partir en vacances un dimanche à 16 heures… :-S
Accessoirement, travailler le dimanche et avoir dans sa poche 969 euros à la fin du mois, je n’en pouvais plus…

Bref, concernant ce sujet épineux, il y aurait tant à dire.
Le volontariat n’existe que sur le papier, on en est bien loin dans la réalité.

Ici, en Normandie, rien n’est ouvert le dimanche et on vit trèèèès bien !!!

Bisous et belle journée à toi, Angélita !

*

&cpage;

Difficile de trouver un équilibre & une justice sur ce travail dominical.
Cela me fait penser à la période où je remplaçais… Je bossais aussi le samedi matin, ms par principe (et pour virer les mamies qui prendraient rv le samedi matin… ), le prix de la consult était un peu plus élevée… Et loin des 35h évidemment.
Idm pour les commerçants… Ils bossent déjà énormément !
Evidemment que le statut de volontaires est discuté… il y aurait une telle pression de la hiérarchie que forcément on est volontaire de garder son boulot !!!!
Même si, tout le monde l’admet, c’est « agréable » de pouvoir faire ses courses le dimanche… enfin d’avoir le choix…

&cpage;

Oui, mais pourquoi, fermeture le dimanche et pas un autre jour ? Tout ça n’est pas très laïc….

&cpage;

Je suis d’accord avec toi. Il faut éduquer les gens et leur apprendre qu’il y a un temps pour tout. Et non pas suivre les lubies de chacun… à ce rythme là, les magasins vont ouvrir en pleine nuit aussi!

é&cpage;


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Angelita 404 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog