Magazine

Passionnément Titeuf

Publié le 19 avril 2011 par Poisseman @Poisseman
Passionnément Titeuf
Passionnément Titeuf
Tchô! En 1992, un dessinateur suisse du nom de Zep a créé une bande-dessinée mettant en scène des écoliers face à leur compréhension de la vie, et dont le titre est également celui de son héros principal: Titeuf. Avec sa mèche blonde droite comme un I, ce petit bonhomme se dote d'une bande de copains avec lesquels il va faire les quatre-cents coups, et c'est par le biais de sa publication dans un magazine télé que j'ai suivi ses premiers exploits avant d'en rapidement acquérir les albums, dont je suis toujours extrêmement impatient dans l'attente du suivant.
Passionnément TiteufEntre Manu le binoclard "meilleur copain", Hugo le rondouillard "2e meilleur copain", Jean-Claude affublé d'un appareil-dentaire qui émet d'innommables postillons, Vomito et Puduk (pas besoin d'explications je pense), François l'intello ou encore Ramon l'Espagnol à l'accent bien prononcé, c'est une belle bande hétéroclite qui nous est proposée du côté des garçons dans laquelle les jeunes lecteurs peuvent facilement s'identifier, ou reconnaitre l'un de leurs proches; ce qui est bien plus restreint chez les filles où seules Nadia (dont Titeuf est amoureux) et Dumbo (sa copine aux grandes oreilles) ont un véritable rôle, alors que les autres sont certes nombreuses mais surtout bien moins récurrentes. Nous trouvons également des adultes, en les personnes des parents du héros, de la maitresse d'école, de l'infirmière ainsi que de divers professeurs.
Passionnément Titeuf
La série traite avec beaucoup d'humour de sujets parfois sérieux - racket, drogue, passage à l'adolescence, chômage - et ses premiers volumes étaient beaucoup plus osés avec des gags pas toujours faits pour les plus petits. Mais avec le temps et la notoriété du personnage, elle est aujourd'hui politiquement correcte et ouverte à tous les publics, bien que se permettant partiellement quelques seconds degrés. Des douze albums sortis à ce jour, il est bon à savoir que le premier "Dieu, le sexe et les bretelles" était paru en noir et blanc (une version colorisée est née l'an passé), que tous sont formés de gags en une page à l'exception de "Nadia se marie" qui est lui une histoire complète, que les personnages vieillissent au fil du temps - Titeuf devient ado, sa petite soeur Zizie naît dans l'album n°7 - comme la situation du père chômeur qui trouve par la suite un emploi. Le temps n'est donc pas figé, et de nouvelles questions existentielles succèdent à d'autres dont les plus récentes concernent alors les relations amoureuses. Avec ce monde perpétuellement en évolution et ses nouveaux personnages à chaque épisode, Zep a su créer une série addictive et il n'est donc pas étonnant de constater qu'il s'agit ici de l'un des plus beaux succès de la bande-dessinée européenne.
En plus de la BD d'origine, une série animée télévisée très fidèle existe depuis 2001, suivie d'un excellent film cinéma sorti il y a peu et réalisé par Zep en personne; dont je vous conseille ardemment le visionnage. Sachez également que des histoires écrites existent dans la collection Bibliothèque rose (dès 6 ans), de quoi apprendre à lire à vos enfants tout en s'amusant. Un livre éducatif "le guide du zizi sexuel" et une exposition sur le même thème et du même nom ont également vu le jour. Je termine enfin avec les licences ratés, et l'on parle ici de jeux vidéo: rien de bon, tout à jeter, alors ne vous attardez même pô sur le sujet.
Passionnément Titeuf
Au fait, en marge du film sont ressortis les albums avec de nouvelles couvertures "Edition Méga Spéciale" - et même une collection intégrale limitée - de quoi attirer ceux qui hésitaient encore à s'y mettre.
Ici, le site officiel de l'auteur:Zeporama.com, et celui de l'éditeur Glénat dédié à la série: La bande à Tchô!
Passionnément Titeuf

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Poisseman 322 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte