Magazine Info Locale

Ciné-débat"Au delà des barreaux"sur la Prison en présence des réalisateurs!

Publié le 19 avril 2011 par Ccom2a

https://www.facebook.com/event.php?eid=208250525869461

Le Mardi 19 avril à 14h30 dans l'amphi Dumas du hall de la Faculté de droit d'Aix-en-Provence aura lieu un ciné débat "Projet D3: au delà des barreaux". Ce projet avait été, quelques années auparavant, à l'origine du reportage diffusé par l'émission Envoyé Spécial ayant fait polémique. Ensuite accueillis par tous les plateaux télé, les deux réalisateurs de l'association parisienne ont engendré une vive polémique sur les prisons et notamment les conditions humaines des plus détestables dans la plus grande prison d'Europe, Fleury Mérogis.
Leur premier reportage: http://www.youtube.com/watch?v=ONT4MD8xkxw
Omar Dawson et Karim Bellazar seront présents...
Et voici le second volet avec leur nouvelle production: Au delà des barreaux, qui sera accompagnée d'une exposition photo exclusive!!
Espérant vivement vous y retrouver!!!
__________________________________________________
L’essentiel est souvent tu, car il symbolise l’échec d’un système répressif marqué par des archaïsmes difficiles à assumer pour une démocratie - même dans un contexte sécuritaire : mépris de la condition humaine, dureté des conditions de détention au quotidien, échec de la réinsertion… Les faits et les chiffres sont pourtant là, démontrant année après année les manquements d’une politique répressive qui s’embarrasse peu des conditions de vie des détenus, l’indignité participant même de la peine, pour une population déjà à la marge dans la vie civile, qui se caractérise notamment par un faible capital économique et culturel. La densité de population en prison en France est en moyenne bien supérieure à 100%, (entre 120 et 130%), et ce depuis de nombreuses années. En avril 2009, on compte plus de 68 000 personnes sous écrou en France, pour uniquement 52 741 places opérationnelles. Au delà de ces chiffres, quelles tensions, quelles difficultés de vivre au jour le jour et quelle réinsertion une fois la peine purgée ?
La population carcérale n’est pas près de se stabiliser, ni les conditions de détention de devenir moins mauvaises. La dimension répressive de l’arsenal législatif se renforce, aboutissant mécaniquement à l’augmentation du nombre de détenus. En mettant ces chiffres en parallèle avec certains indicateurs de la délinquance, le tableau s’assombrit, sans perspective d’amélioration à court ni moyen terme. Si le bracelet électronique présente certains avantages, il s’agit d’un outil au service de l’évolution des peines, et ne peut constituer une solution miracle à l’ensemble des problèmes posés. La prison doit pouvoir devenir un lieu de reconstruction, de réinsertion. C’est depuis longtemps l’objectif affiché publiquement. Mais cette politique demande de gros moyens, financiers et humains. Avec un discours public tourné essentiellement vers la victime, il est difficile de parler d’investissement, de formation ou de peine alternative pour les auteurs des crimes et délits.
Dans ce contexte, il est crucial que l’opinion publique ait les moyens de prendre conscience des insuffisances du système carcéral afin que la vision dominante puisse évoluer. Entre caricatures et images floues, les idées reçues sont encore légion, qui font rimer banditisme et romantisme, prison, exclusion et dissuasion. Dans un pays qui clame haut et fort son attachement «atavique» aux droits fondamentaux de l’homme et du citoyen, il s’agit peut-être de redonner à ces mêmes citoyens la possibilité et le droit de s’informer sur un sujet que l’espace et le temps médiatiques ne permettent pas de traiter de manière dépassionnée. L’éducation et la formation ne s’adressent pas qu’aux détenus. Ceux du dehors ont aussi besoin d’apprendre et, par des moyens accessibles, de changer leur regard sur ce sujet. La connaissance n’est-elle pas le meilleur rempart contre la peur et l’exclusion ?
Ouzeri Cinderella
Responsable de l'information 
et de la sensibilisation du public
Pour toutes questions, n'hésitez pas à me contacter: 
ouzeri.cinderella@gmail.com


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ccom2a 1216 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines