Magazine Bourse

Le talon d’achille de la gestion indicielle

Publié le 19 avril 2011 par Fabien Major @fabienmajor

Le talon d’achille de la gestion indicielleParmi les irritants importants de la gestion indicielle, je retiens le peu de critères de sélection des titres. Comme un gros Texan devant le buffet, on ramasse tout et n’importe quoi. On s’empiffre de cochonneries et parfois si on est chanceux, il reste des nutriments parmi la panure. Si vous utilisez l’approche indicielle en territoire américain; DANGER! Une majorité de secteurs commencent à être dispendieux. Ainsi depuis 1 mois, les titres immobiliers américains sont redevenus fortement surélavués. 20%, ce n’est pas rien. Les matériaux de base et la technologie ne sont pas à rabais non plus.

Le talon d’achille de la gestion indicielle

A  l’opposé les secteurs sous-évalués sont les matériaux industriels, les services de communications et services financiers.

Le talon d’achille de la gestion indicielle

Vous n’avez pas le temps de bizouner avec ça et de changer de secteurs avant que la trappe ne se referme?

De bons gestionnaires habiles dans la sélection individuelle des titres (Stock Picking) vont vous éviter des maux de tête. Les Dynamique Power et valeur américain, Mac universel américain valeur sûre, Investors croissance du dividende américain, CI Américain et AGF croissance des États-Unis sont de bons choix. Enfin si l’approche mathématique par algorithme vous sourit, le fonds TD Quantitatif d’actions américaines parvient lui aussi à battre le marché.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fabien Major 12992 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte