Magazine Football

Objectif Coupe d’Italie : Palermo dans le viseur

Publié le 19 avril 2011 par Passionacmilan

Objectif Coupe d’Italie : Palermo dans le viseurL’objectif prioritaire de l’AC Milan est le Scudetto mais Allegri a déjà prouvé considérer la Coupe d’Italie comme un réel objectif en alignant son équipe-type. Demain, il y a Milan – Palermo, demi-finale aller de la compétition la plus snobée d’Italie mais les Rossoneri veulent régner en maitre dans la patrie avec un doublé pour répondre au triplé des cousins. Battre l’Inter dans les deux compétitions qui l’opposent à Milan serait déjà une grande victoire, une belle revanche. Patience, l’Europe attendra encore un peu. Pleins feux sur la Coupe d’Italie :

Galliani avait exigé de gagner minimum un titre cette saison. Après avoir salué maladroitement la Champions League, Milan s’accroche à deux objectifs communs : Scudetto et Coupe d’Italie afin de retrouver la suprématie en Italie avant de s’attaquer à l’Europe. Les Rossoneri ne peuvent donc pas snober la Coupe contrairement au passé. Milan ne s’est jamais intéressé à cette compétition. Jamais. C’est le moment d’inverser cette tendance. On pourrait comparer le championnat à une histoire d’amour, on y tient. La Coupe d’Italie ne serait qu’une histoire d’un soir, un petit extra, un petit bonus qui pourrait tout de même absorber de l’énergie à l’histoire la plus importante. Certains joueurs seront donc tenus au repos.

Si ce n’est qu’une histoire d’un soir, ça fera l’affaire des bad boys. Cassano mais surtout Ibrahimovic devront guider l’équipe vers la victoire. En repos forcé en championnat, il va devoir se déchainer en Coupe d’Italie pour se racheter auprès des tifosi. Il n’aime peut-être pas cette « petite compétition insignifiante » (on tente de lire sans ses pensées) mais il doit bien cela aux tifosi pour se faire pardonner. Le Scudetto est plus important mais Ibrahimovic doit être le leader en Coupe d’Italie. Et tant pis s’il continue à entendre qu’il est seulement décisif dans les petits matches. Il devra être plus fort que cela et prouver son attachement vis-à-vis de Milan. C’est vrai, il ne faut pas oublier son importance en championnat durant tout la première partie de la saison mais il ne peut pas se laisser envahir par la frustration de l’élimination européenne et attendre la prochaine saison pour recommencer à jouer comme il sait le faire. Chaque chose en son temps, le moment de viser l’Europe (véritable obsession de Ibra) arrivera bientôt.

Ibra a porté l’équipe sur son dos alors qu’Allegri cherchait l’équilibre et l’identité de son équipe. Cela semble être à des années lumières mais Ibra a permis de traverser les difficultés, entre la recherche de l’équilibre, l’éloignement et le départ de Ronaldinho, le changement tactique, la révolution au milieu de terrain… Il y avait une constante : Ibrahimovic. Et il a emmené l’équipe vers le titre de champions d’hiver. Il est le symbole de la renaissance de Milan qui a compté sur lui pour ses qualités techniques, physiques mais aussi son esprit de leader, de vainqueur. Il a marqué de nombreux buts, a offert des passes décisives et a énormément pesé sur les défenses adverses, aidant ainsi tous ses coéquipiers. Toute l’équipe s’est longuement reposée sur ses exploits individuels (combien de matches a-t-il résolu à lui tout seul?), ne l’oublions pas. Fatigué physiquement et nerveusement, il a commis un geste inacceptable lors de Milan – Bari et heureusement, d’autres joueurs mais surtout le collectif ont pris la relève pour continuer à suivre le bon chemin car en début de saison, Milan n’aurait jamais pu se passer de lui (surtout quand Pato était blessé ou en manque de confiance). Maintenant, Ibrahimovic a la possibilité de se racheter mais il doit offrir la finale à Milan (demain dans la journée, on connaitra également la sentence définitive de sa suspension). Ces petits écarts de conduite ne peuvent pas effacer tout ce qu’il a apporté au club cette saison. Forza Zlatan!

Palermo semble reprendre du poil de la bête, notamment avec la belle victoire sur la pelouse de la Roma mais Milan ne craint personne et devra entrer sur le terrain avec la même attitude que lors des trois derniers matches. Attention tout de même à Palermo qui compte sur cette compétition pour sauver sa saison. Pour nous, l’objectif est nécessaire mais pas fondamental. Le stade sera très probablement vide alors que l’équipe a besoin de motivation pour affronter une compétition pas toujours très alléchante. Dommage, les milanais ne se rendent pas compte de la chance qu’ils ont de pouvoir suivre Milan de près. Ils préfèrent regarder le match tranquillement à la maison…

Allegri prouve une nouvelle fois que la Coupe d’Italie est un objectif important car il compte aligner la défense titulaire, mis à part Zambrotta remplacé par Antonini. Au milieu, on verra Flamini et Emanuelson en plus de Pirlo qui pourrait cependant jouer comme milieu offensif ou devant la défense, avec Seedorf milieu offensif derrière le duo Cassano – Ibra.

Milan (4-3-1-2) : Amelia; Abate, Thiago Silva, Yepes, Antonini; Flamini, Pirlo, Emanuelson; Seedorf; Cassano, Ibra.

Article rédigé par admin
Nombre de lecture(s) : 632


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Passionacmilan 14513 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines