Magazine High tech

Dynasty Warriors 7

Publié le 19 avril 2011 par Gameinvaders
On ne change pas une équipe qui...

La longue saga des Dynasty Warriors, connue originalement sous le nom de Shin Sangoku Musou, se poursuit sur next-gen avec un épisode de plus qui promet encore une fois des heures de combats passionnantes avec toujours plus de personnages et de batailles historique. Alors, après 6 épisodes, le plaisir est-il toujours au rendez-vous ?

Dynasty Warriors 7

Shu... de Bruxelles (Pardon)

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Koei à trouvé le filon avec la légende des trois royaumes. Avec 7 épisodes pour la série principale, sans compter les extensions Xtrem Legends pour certains épisodes, puis les spin-off stratégiques Empire ou encore les versions japonaises Samurai Warriors ou même l’adaptation de manga Gundam et Fist of the North Star : le système de jeu de Dynasty Warriors a été bien rentabilisé. Et bien, c’est sans grand étonnement que l’on retrouve exactement le même gameplay dans cet épisode avec aucun changement de fond. La seule nouvelle feature est la possibilité d’avoir une seconde arme et de changer en temps réel sur le champ de bataille pour ainsi diversifier un peu son style de combat. Certes, l’idée est efficace et bien implémentée mais rien de nouveau sous le soleil… Le système de jeu reste assez efficace : très bourrin, facile d’accès mais assez jouissif à jouer. Le problème, c’est que depuis le temps, des God of War, des Bayonetta ou même des Ninja Gaiden sont passés par là. Le jeu fait donc encore plus daté dans son approche comparé à une concurrence féroce qui innove et diversifie son gameplay, là où Dynasty Warriors ne reste qu’un simple enchaînement de batailles.

Dynasty Warriors 7

Le mode conquête est une bonne surprise.

Un problème d’autant plus important que, pour rester quelque peu fidèle à la légende d’origine, les batailles restent exactement les mêmes depuis l’épisode 2, même si le level design a pris un léger coup de jeune (et encore, les joueurs familiers de la série vont encore devoir affronter le même contenu dans le même ordre pour 70€ de plus). On retrouve donc la révolte des turbans jaunes, la porte de Hulao avec le célèbre Lu Bu pratiquement invincible à la première rencontre et toutes les autres grandes batailles des trois royaumes. La vraie nouveauté du jeu réside dans son mode Conquête, sorte de plateau stratégique dans lequel il faudra choisir quelles batailles faire pour progresser sur une carte et contrôler toute la Chine. Même si le fond du jeu reste le même, le rythme est bien mieux géré dans ce mode et il est plus plaisant à parcourir que le mode histoire classique. Le problème, c’est que du coup on peste d’autant plus sur le mode Musou qui semble d’autant plus vieux et sur un modèle de Game Design obsolète à coté. Pas de sauvegarde automatique ou de checkpoint pendant les batailles, de longues distances à parcourir, un level design sinueux et peu progressif : bref, il faudra fermer les yeux sur beaucoup de points pour encore apprécier le jeu.

Dynasty Warriors 7

Big Boss ?! Ah non...

Enfin, pour remuer une dernière fois le couteau dans la plaie, il faut bien avouer que techniquement, Dynasty Warriors frôle la farce. Après tant d’épisodes, le framerate du jeu n’est toujours pas stable. Tantôt fluide, tantôt ralenti : on peste également même si les chutes de framerate ne sont pas catastrophiques. Graphiquement, les personnages principaux sont plutôt bien réalisés. La plupart ont d’ailleurs pris un léger lifting et le character design a été revu, qui d’ailleurs est totalement anachronique quand on voit les jeunes généraux cheveux en piques ou blond platine. Mais bon, malgré le manque de réalisme et de respect historique, les personnages ont un certain style et la pilule passe relativement bien. Ce qui n’est pas le cas par contre pour les décors. Vides, avec des textures étirées et pas franchement belles. Les environnements proposent le minimum syndical. Il en va de même pour l’animation. Certaines n’ont pas changé depuis l’épisode 3 ou 4… Au final, le jeu ne ravi pas vraiment la rétine, voir même pas du tout, et on ne demande qu’une seule chose : une véritable réalisation pour l’épisode suivant.

En résumé, Dynasty Warriors 7 n’offre rien de plus que ces prédécesseurs. Même si le contenu est plus important et que le nouveau mode conquête est assez intéressant, tout cela ne justifie pas un achat pour 70€. On espère donc que les développeurs prendront un peu plus de temps pour réaliser un épisode 8 digne de ce nom avec enfin un bouleversement pour la série.

Score:

★
★
½
☆
☆


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gameinvaders 3370 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog