Magazine Sport

Coupe de France : Lille ira au Stade de France

Publié le 19 avril 2011 par Ptimek

2011 est peut-être l’année du LOSC !
Déjà leader du championnat de France de Ligue 1, les lillois viennent de valider leur billet pour la finale en battant Nice (0-2) au Stade du Ray.

LOSC en finale de Coupe de France
Les Lillois joueront leur première finale de Coupe de France depuis 1955

Une qualification tranquille

Les joueurs de Rudy Garcia ont maîtrisé leur sujet pour venir à bout de Nice. Malgré le turnover du coach du LOSC (Eden  Hazard et Moussa Sow sur le banc), les nordistes ont assuré le résultat sans trop forcer.

Il faudra cependant attendre la sortie de Florent Balmont sur blessure, et la rentrée de la perle du Nord, pour que Lille ouvre le score sur un judicieux une-deux. Le belge débloque le compteur.

Moins d’une minute après le début de la seconde période, c’est Gervinho qui fait le break, profitant au passage d’un allignement plus que douteux de la défense niçoise. Nice ne reviendra pas et Lionel Letizi, qui espérait tirer sa révérence au Stade de France, devra se contenter d’une petite demi-finale.

Un bol d’air pour le championnat

Cette victoire et cette qualification peut être le déclic nécessaire aux Lillois qui fait du surplace depuis 2 journées en championnat et qui a vu l’OM revenir à 1 point dimanche dernier.

Les lillois ont montré que le coup d’arrêt observé n’est pas d’ordre physique mais bel et bien mental. Cette qualification leur fera du bien au moral et pourquoi pas leur permettre de réaliser un doublé inédit.

Lille connaîtra son adversaire dès demain, avec le match Angers-PSG. En se basant sur la hiérarchie, ça nous promet un beau Lille – PSG en finale, d’autant plus que ça libèrerait une place supplémentaire pour l’Europa League.
Affaire à suivre…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ptimek 818 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine